Retours sur Parcoursup

Après plusieurs vagues de critiques concernant la plateforme  Admission Post-Bac qui n’avait pas permis à de nombreux bacheliers 2017 d’obtenir  une inscription dans la formation souhaitée, la mise en place de Parcousup a suscité beaucoup d’espoir. Or, début juillet, de nombreux lycéens étaient encore dans l’expectative. La phase de procédure complémentaire  s’est terminée le 21 septembre. Quel bilan peut-on maintenant dresser ?

Les inscrits, les chiffres

Ce sont initialement  812 000 élèves qui se sont inscrits sur la plateforme Parcoursup afin d’obtenir une place dans la formation d’enseignement supérieur  de leur choix. Etant donné qu’il n’y avait que  753 148 candidats au Bac pour la session 2018, ce chiffre incluait des élèves en réorientation.

Cette procédure a été perçue comme stressante par un grand nombre de lycéens, car étant donné qu’il n’y avait pas de hiérarchisation des vœux, les places ont mis plus de temps que les années précédentes à se débloquer.

Les chiffres publiés par le Ministère de l’Education, le 5 septembre dernier, indiquaient que 583 032 candidats avaient reçu une proposition, mais 71 804 d’entre eux avaient encore d’autres vœux en attente.

Les Commissions d’accès à l’enseignement supérieur

Au moment de l’ouverture de la procédure complémentaire, le 26 juin, les candidats qui n’avaient pas reçu de proposition ont été invités par les services des Rectorats à demander un accompagnement par les Commissions d’accès à l’enseignement supérieur. Au 5 septembre, 7745 candidats ont bénéficié de cet accompagnement ;  181 757 ont quitté la procédure, soit parce qu’ils ont échoué au Bac, soit parce qu’ils ont intégré une formation hors Parcoursup, et l’ont signalé.

Des parcours d’accompagnement ont pu être proposés à certains élèves. Cela semble être un point positif du nouveau dispositif. Ainsi, certains étudiants suivront une licence en quatre ans au lieu de trois ans, mais avec de meilleures chances de réussite.

Les résultats

Mais  que dire des 39 513 candidats considérés comme inactifs  au 5 septembre dernier ? Une chose est certaine, ce chiffre inclut 23 726 lycéens, mais combien ont opté pour une formation recrutant en dehors de la plateforme ? Combien ont décidé de faire une année de césure en partant à l’étranger ou en travaillant un an pour retenter leur chance l’an prochain ? Combien ont été complètement découragés et ont abandonné ? A ce jour, plus de  1000 candidats accompagnés resteraient sans affectation.

Avant la fin de l’année, le Ministère fera connaitre ses conclusions et les propositions d’évolution de Parcoursup pour 2019. Il a d’ores et déjà été annoncé que l’on ne devrait pas revenir à une hiérarchisation initiale des vœux, mais il n’est pas exclu que celle-ci  apparaisse en cours de période de communication des propositions.

 

Laisser un commentaire