Report et aménagement des épreuves de spécialité du Bac

Pour la troisième année consécutive, afin de tenir compte de la situation sanitaire, le Ministère a dû procéder à des aménagements concernant les épreuves du Bac. Tout ne va pas se passer encore en 2022 tel que cela était prévu dans le cadre de la réforme du Bac. Voici ce qui a été décidé.

Bouleversement du calendrier

Initialement prévues au mois de mars, les épreuves de spécialité sont reportées aux 11, 12 et 13 mai pour le Bac général et technologique, du fait de la crise sanitaire. Cela correspond à une demande forte des enseignants. Les deux journées précédant ces épreuves seront consacrées  à leur préparation. Le programme de révision reste identique. Chaque candidat disposera d’un choix, afin d’éviter un sujet sur une partie du programme n’ayant pas été totalement étudiée du fait du contexte.

Les épreuves pratiques adossées à ces spécialités seront elles aussi reportées et se dérouleront « dans les jours qui suivront », indique le ministère.

Pour l’Education physique, les contrôles permettant d’obtenir la note du Bac pourront être ramenés à deux au lieu de trois.

Les épreuves qui devaient permettre de fournir une attestation du niveau de langues sont annulées cette année.

 Impact sur le dossier Parcoursup des élèves

Les deux spécialités choisies par les élèves représentent 32 % de la note finale du Bac. Elles ont été mises en place dans le cadre de la réforme du Bac supprimant les séries (S, ES et L). Les épreuves qui devaient se dérouler pour la 1ère fois en 2021 n’ont jamais eu lieu du fait de la crise du Covid-19. Cette année, les épreuves se dérouleront donc bien, les notes obtenues seront intégrées pour le Bac, mais pour le dossier Parcoursup, ce sont les moyennes obtenues en classe de 1ère et durant les deux premiers trimestres de terminale qui seront prises en compte.

La PEEP  a exprimé sa stupéfaction quant au remplacement des notes d’épreuves par « les notes de contrôle continu noté parfois sévèrement, au regard des règles qui ne s’inscrivaient pas dans une évaluation finale ». C’est effectivement l’acceptation des  premiers choix d’orientation des élèves par les établissements d’enseignement supérieur qui se joue ; c’est déterminant pour leur avenir.

 Aménagement pour le Bac Pro et les épreuves de 1ère

Pour valider le Bac professionnel, le nombre minimal de semaines en milieu professionnel sera ramené à dix au lieu de douze nécessaires normalement, compte tenu des difficultés conjoncturelles.

Enfin, pour les épreuves de français en clase de 1ère, le nombre de textes à présenter à l’oral est réduit à 16 pour le Bac général et 9 en filière technologique.

Laisser un commentaire