PARCOURSUP : phase complémentaire et accompagnement personnalisé

La procédure se poursuit pour les lycéens de terminale, avec les étapes suivantes qui sont adaptées cette année pour apporter aux élèves des réponses et un accompagnement plus tôt.

Ouverture de la phase complémentaire 

Depuis 16 juin, au lieu du 25 juin l’an dernier, la phase complémentaire est ouverte pour permettre aux élèves de formuler jusqu’à 10 nouveaux vœux pour des formations qui ont des places disponibles. Elle concerne en priorité les élèves qui n’avaient pas encore reçu de proposition d’admission à cette date, c’est-à-dire ceux qui étaient en attente ou ont été refusés sur tous leurs vœux.

En 2019, plus de 80 000 candidats ont ainsi pu recevoir une proposition d’admission dans une formation de leur choix. Sur Eduscol un livret « Phase complémentaire : mode d’emploi » précise toutes les modalités de participation à la phase complémentaire. Une nouvelle page dédiée à cette phase avec un tutoriel vidéo est mise à disposition des candidats sur le site Parcoursup.fr. De nouvelles formations peuvent être inscrites régulièrement ; il est donc recommandé de consulter régulièrement le moteur de recherche des formations.

Toutes les formations supérieures disposant encore de places disponibles seront inscrites automatiquement en phase complémentaire pour permettre aux candidats de formuler de nouveaux vœux. Les établissements doivent répondre à une candidature formulée pendant cette période au plus tard à la fin du huitième jour qui suit l’enregistrement du vœu, excepté pendant la suspension estivale du délai de réponse aux vœux (18 juillet au 18 août 2020 inclus). Il s’agit d’un délai maximum.

Un point d’étape obligatoire pour les lycéens qui ont des vœux en attente

Un point d’étape est prévu du 29 juin au 1er juillet : il est obligatoire et concerne tous les candidats qui sont en attente sur tous leurs vœux mais également ceux qui ont déjà accepté une proposition d’admission tout en maintenant des vœux en attente. C’est l’occasion pour chaque lycéen concerné de faire un point sur sa situation, un mois et demie après le début de la phase d’admission :

  • pour ceux qui sont en attente sur tous leurs vœux :  c’est l’occasion de confirmer ou non les vœux qu’ils ont maintenu en attente jusque-là (ils peuvent consulter dans leur dossier les indicateurs sur la liste d’attente et la position du dernier candidat appelé) et de s’intéresser à la phase complémentaire s’ils ne l’ont pas encore fait et formuler des nouveaux vœux. Par ailleurs, ils pourront à compter du 2 juillet, au lendemain de ce point d’étape, solliciter l’accompagnement de la commission d’accès à l’enseignement supérieur (CAES) de leur académie depuis leur dossier. Cette commission étudie les dossiers des lycéens pour les aider à trouver une formation au plus près de leur projet et en fonction des places disponibles.
  • pour ceux qui ont déjà accepté une proposition d’admission tout en maintenant des vœux en attente: c’est l’occasion de s’interroger sur l’intérêt de conserver encore des vœux en attente (ils peuvent également consulter dans leur dossier les indicateurs sur la liste d’attente et la position du dernier candidat appelé)

Les vœux en attente qui n’auront pas été confirmés au cours du point d’étape seront considérés comme abandonnés.

Lors de ce point d’étape, les lycéens peuvent, si besoin, solliciter un conseil pour faire leur choix ou pour échanger sur leur dossier. Ils peuvent s’adresser à l’équipe pédagogique de leur lycée, en particulier à leur professeur principal, et aussi au CIO. Ils pourront également poser leurs questions depuis leur dossier via la messagerie « contact » ou via le numéro vert Parcoursup.

Les candidats concernés recevront  un rappel des équipes Parcoursup le premier et le dernier jour du point d’étape par mail, sms et application mobile. Les parents ayant renseigné sur Parcoursup leur adresse mail et/ou leur numéro de téléphone portable recevront ces mêmes messages.

La mise en place des commissions d’accès à l’enseignement supérieur (CAES)

Les lycéens restés sans proposition d’admission pourront dès le 2 juillet demander l’accompagnement de la commissions d’accès à l’enseignement supérieur (CAES) depuis leur dossier Parcoursup. Cette année, les CAES débutent plus tôt (avant les résultats du baccalauréat) pour accompagner les lycéens et leur apporter des solutions plus rapidement.

La CAES, organisée par le recteur avec l’ensemble des partenaires de l’enseignement supérieur, met en place un accompagnement individualisé pour aider les candidats à trouver la formation la plus adaptée à leur projet et en fonction des places disponibles.

Les lycéens concernés seront sollicités par téléphone et par mail par les équipes Parcoursup pour les inciter à demander cet accompagnement.

 

Laisser un commentaire