PARCOURSUP 2019 : les 1ers résultats sont tombés

Les premières réponses tant attendues des 898 000 candidats sont tombées sur PARCOUPSUP, mercredi 15 mai. Plus d’informations sont communiquées cette année aux élèves qui sont en attente, mais il est parfois compliqué d’interpréter tous ces chiffres. Voici toutes les clés pour bien comprendre le fonctionnement ainsi qu’un rappel des délais de réponse à respecter.

Si votre enfant est en terminale, il a désormais reçu les premières réponses à ses vœux d’affectation dans le supérieur sur la plateforme Parcoursup.

Un bug au moment des 1ères réponses

Pour certains élèves, cela a cependant commencé par un faux espoir suivi d’une grosse déception. Cela a concerné 400 formations : des écoles d’art, des BTS et des prépas scientifiques. Le jeudi 16 mai, ainsi que l’indiquent les Echos, 67 000 candidats qui avaient reçu une acceptation dans l’une de ces formations, ont vu leur voeu passer en attente.

Les délais de réponse à respecter

Pour tous les autres  qui ont été acceptés dans la formation correspondant à  leur premier vœu, la règle reste cependant simple. Il suffit de répondre dans le délai imparti. Face au mécontentement de parents et d’élèves l’an dernier, les délais ont été raccourci de manière à ce que les affectations soient faites avant le 17 juillet, pour avoir l’esprit plus tranquille pendant les vacances et pouvoir s’organiser pour la rentrée. Voici le calendrier à respecter par tous les candidats :

Du 15 au 19 mai :                             5 jours pour répondre (J+4).

Du 20 mai au 17 juillet :              3 jours pour répondre (J+2) avec une suspension des réponses envoyées par la  plateforme du 17 au 24 juin pendant les épreuves du  Bac.

La compréhension de sa position dans la liste d’attente

Chaque matin avant 8h, de nouvelles propositions sont envoyées aux jeunes inscrits sur la plateforme, des places se libérant au fur et à mesure de l’arrivée des désistements des premiers candidats sélectionnés.

Les élèves qui ont enregistré un vœu pour une licence ou une classe prépa, et n’ont pas obtenu une place dans la formation souhaitée dès la communication des premières réponses, conservent donc toutes leurs chances, et disposent cette année de chiffres leur permettant de se positionner.

Pour chacune de ces formations, ils peuvent prendre connaissance :

. du nombre de places

. du nombre de candidats en liste d’attente

. de la position du dernier candidat qui a reçu une proposition en 2018 : attention au cas particulier de l’île de France où cette information est moins pertinente car les vœux peuvent êtres formulés pour toute la région alors qu’ils étaient émis par académie en 2018.

Les concernant, vos enfants disposent de :

. leur position dans la liste d’attente : il s’agit de la liste initiale des candidats pré-sélectionnés en fonction de leur dossier, mais n’ayant pas de place attribuée.

. leur position dans la liste d’appel : elle indique le rang du candidat à un instant T, après désistement des premiers élèves ayant reçu une offre. Attention : le fait de ne pas répondre dans le délai imparti équivaut à un désistement.

Mais rassurez votre enfant. L’an dernier, 94,4 % des candidats ont reçu une proposition alors que c’était  le cas de seulement 50 % d’entre eux le 22 mai.

Il faut simplement qu’il ait bien à l’esprit les réponses possibles et leurs conséquences :

. s’il reçoit une proposition pour son vœu le mieux classé : il doit, l’accepter dans le délai imparti.

. s’il reçoit plusieurs propositions : il ne peut en accepter une, et il se désiste automatiquement pour les autres. Il conserve cependant la possibilité de recevoir une offre pour un vœu en attente.

. s’il ne reçoit aucune proposition : le 25 juin s’ouvre la phase d’admission complémentaire. Les candidats n’ayant reçu aucune proposition pourront formuler de nouveaux vœux pour des formations où il restera des places.

Deux points d’étape sont prévus : entre le 25 et le 27 juin, puis entre le 6 et le 8 juillet pour que les candidats confirment leur choix.

Nouveauté 2019 : un répondeur automatique à compter du 25 juin.

Après la validation de son 1er point d’étape, si votre enfant est certain de ses choix, il aura la possibilité de classer ses vœux et d’activer un répondeur qui répondra à sa place et selon l’ordre qu’il aura établi,  lorsqu’il recevra une place pour être admis dans la formation souhaitée.