Le Bac 2021

Le point sur ce qui est prévu pour réformer le Bac à ce jour…

 !  Ces dispositions, notamment concernant les disciplines de spécialités et les enseignements facultatifs, peuvent encore faire l’objet de modifications.

  La voie générale : première et terminale

 Les séries L/ES/S disparaissent et sont remplacées par 

  • Des enseignements communs comprenant 16h de cours en classe de 1ère (Français 4h, Histoire/Géo 3h, EMC 0h30, LV1 et LV2 4h30, EPS 2h, Humanités scientifiques et numériques 2h) et 15h30 de cours en Terminale (Philosophie 4h, Histoire/Géo 3h, EMC 0h30, LV1 et LV2 4h, EPS 2h, Enseignement scientifique 2h)

 

  • Des disciplines de spécialité, 3 en 1ère (4h par discipline) et 2 en Terminale (6h par discipline), à choisir parmi :
  • Arts
  • Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques
  • Humanités, littérature et philosophie
  • Langues et littérature étrangère
  • Mathématiques
  • Numérique et sciences informatiques
  • Sciences de la vie et de la Terre
  • Sciences de l’ingénieur (les horaires de 4h et 6h ne s’appliquent pas)
  • Sciences économiques et sociales
  • Physique chimie 
  • Un temps d’orientation d’1h30 par semaine

 

  • Des enseignements facultatifs (un maximum en 1ère et choix possible d’un 2nd en Terminale, 3h par semaine) :
  • Arts, Littérature et Culture de l’Antiquité, EPS et LV3
  • Mathématiques expertes, Mathématiques complémentaires et Droit et grands enjeux du monde contemporain, ces 3 enseignements facultatifs ne pourront être choisis qu’en terminale.

Les épreuves du Baccalauréat 2021

 Le Bac 2021 verra la diminution du nombre d’épreuves terminales et la prise en compte du contrôle continu pour valoriser le travail des lycéens durant les années de 1ère et de terminale.

ð  Le contrôle continu comptera pour 40% de la note finale :

  • Des épreuves communes dans les disciplines étudiées par l’élève à partir de sujets d’une banque nationale de sujets, sur des copies anonymisées, corrigées par d’autres professeurs que ceux de l’élève, faisant l’objet d’une harmonisation (coefficient 30).
  • Une prise en compte des bulletins (coefficient 10).

ð  Les épreuves terminales compteront pour 60% de la note finale :

  • En fin de 1ère, épreuves anticipées de français (oral et écrit, coefficient 10).
  • 4 épreuves durant l’année de Terminale :

–       Au retour des vacances de printemps, 2 épreuves portant sur les disciplines de spécialité choisies par le candidat (coefficient 16 pour chacune des épreuves), les notes seront intégrées dans Parcoursup.

–       En fin d’année scolaire, 2 épreuves communes à tous les candidats, la philosophie (coefficient 8) et un oral terminal préparé tout au long du cycle terminal (coefficient 10)

A NOTER !

Le système actuel de mentions n’est pas modifié.

L’oral de rattrapage est maintenu.

 Quels changements à la rentrée 2018 ?

À la rentrée 2018, la classe de seconde ne connaît pas de changement organisationnel majeur mais de premières évolutions :

  • Un test numérique de positionnement en début d’année pour permettre à chacun de savoir où il en est en français et en mathématiques
  • Un accompagnement personnalisé tout au long de l’année concentré sur la maîtrise de l’expression écrite et orale
  • Une aide à l’orientation pour accompagner vers la classe de première (54h annuelles)

 

Jobs d’été : le budget vacances pour vos enfants mais aussi l’enrichissement de leur CV

Deux à trois mois de liberté en perspective cet été. Avant de se lancer tête baissée dans leur recherche, il est important que vos enfants prennent  le temps de faire le point sur leurs véritables objectifs. Le but premier est-il seulement pour eux de gagner de l’argent, ou aussi d’acquérir une expérience en adéquation avec leurs objectifs professionnels pour étoffer leur CV ? Quels sont leurs atouts?

De nombreux outils de recherche

Les  outils à la disposition de vos enfants pour prendre connaissance des offres de jobs d’été  et entrer en contact avec les entreprises qui recrutent sont nombreux.

La traditionnelle candidature spontanée, et la rencontre en face à face lors de salons ou jobs datings restent des options à envisager. Tout le reste démarrera en général par une recherche sur internet.

Les sites généralistes

 www.indeed.fr : portail proposant de nombreuses offres d’emplois au plan national. Selon les offres, vous pouvez postuler en direct ou via le site en déposant votre candidature.

www.keljob.com : portail vous permettant d’accéder aux annonces publiées par plus de 440 sites (institutionnels, emplois, sites d’entreprises, de cabinets de recrutement ou de sociétés de travail temporaire).

www.meteojob.com : offres d’emplois dans des secteurs variés, au plan national (centres d’appel, restauration,…), des stages et de l’alternance. Il faut être inscrit pour pouvoir postuler ; vous recevez ensuite des alertes.

www.pole-emploi.fr : après avoir cliqué sur candidats, puis sur l’espace recherche d’emploi, il faut créer son espace personnel pour accéder aux services personnalisés de recherche d’emploi.

www.regionsjobs.com : offres d’emploi et également de nombreux stages classés, comme le nom l’indique, par région. Possibilité de déposer votre CV, mais également de postuler directement,  et de créer une alerte.

www.sourcea.fr : accès simple aux offres des recruteurs, mais seulement pour les annonces “urgentes”. Toutes les offres ne sont pas destinées à des étudiants. Des articles d’information sur le marché de l’emploi.

Les sites étudiants

www.cidj.com : site emploi du CIDJ (Centre d’Information et documentation Jeunesse). Beaucoup d’informations pratiques et un petit guide à consulter en ligne. Idéal pour entamer ses recherches.

emploi.clubetudiant.com : offres de jobs et de stages consultables (baby sitting, cours particuliers, animation, restauration rapide, vente, ….).

www.etudiemploi.com : vous pouvez consulter les offres via l’annuaire des jobs, y déposer votre CV et trouver quelques témoignages d’étudiants qui ont exercé différents jobs.

www.jobaviz.fr : centrale d’offres de jobs du CROUS. Offres classées par département et par secteur. Se créer un compte pour pouvoir postuler.

https://jobetudiant.net : offres classées principalement par ordre d’arrivée (les plus récentes apparaissent en premier), tous secteurs confondus. Il faut s’identifier pour postuler.

www.letudiant.fr : nombreuses offres que vous pouvez sélectionner par région ou par secteur d’activité, et des infos pratiques.

www.studentjob.fr : offres classées par secteur d’activité et par région. Vous pouvez les consulter librement, mais vous devez vous inscrire pour pouvoir postuler. Des jobs à temps partiel, des stages, et également des offres d’emploi pour les jeunes diplômés.

www.studyrama-emploi.com : offres bien présentées, la rémunération est indiquée. Il faut remplir un CV en ligne, on reçoit ensuite un mail, et seulement après, on peut obtenir les coordonnées d’une entreprise.

Les sites spécialisés par secteur d’activité

www.anefa.org : site de l’Association Nationale pour l’Emploi et la Formation en Agriculture. Outil des partenaires sociaux de l’agriculture pour favoriser l’emploi dans ce secteur. Ne manquez pas d’aller sur ce site si vous voulez travailler en plein air.

www.animjobs.com : offres de jobs mises à jour régulièrement, dans le secteur de l’animation en centres de vacances pour enfants et adolescents ou pour adultes : Club Med, Look Voyages, UCPA, Go !…les plus grands recruteurs du secteur sont là.

www.distrijob.fr : offres dans le secteur de la grande distribution : hypermarchés, grandes surfaces spécialisées… Vous êtes réorienté vers les sites d’entreprises qui recrutent telles que Lidl, Conforama,…

www.j4S.org : site de l’Agence d’intérim J4S. En un clic, vous pouvez consulter toutes les offres de jobs et postuler. C’est simple et rapide.

www.lhotellerie-restauration.fr : fiches métiers, des offres destinées aux professionnels du secteur, mais aussi des jobs saisonniers. Ce site est édité par le journal des Restaurants-Hôtels-Cafés.

 

SALONS EMPLOI : quelques dates à venir

LYON : 05/04 – Salon des 10 000 emplois – Palais des Congrès

VALENCIENNES : 12/04 – 24 heures pour l’emploi et la Formation (stade du Hainaut)

ROUEN : 12 et 13/04 – Les emplois en Seine

LYON : 24/04 – 4ème Rencontres Handiagora – Espace Tête d’Or

PARIS – 17/05 – Fête de l’alternance – Parc Floral

 

Comment financer un logement étudiant ?

Premier poste de dépenses, le logement représente souvent plus de 50 % du budget global d’un étudiant. Il atteint en moyenne 399 € /mois en licence selon l’Observatoire de la vie étudiante, et 562 € en 3ème cycle. Comment et auprès de qui obtenir un coup de pouce financier ?

Les aides au logement

Pour vous aider à payer son loyer et ses charges, votre enfant peut solliciter la CAF afin de bénéficier d’une aide au logement.

Infos : www.caf.fr/allocataires/actualites/2017/aide-au-logement-etudiant

Les aides existantes sont : 

  • L’APL (Aide Personnalisée au Logement) est versée directement par la CAF au bailleur d’un logement conventionné. L’étudiant ne verse donc au propriétaire que le solde restant.
  • L’ALS (Allocation de Logement à caractère Social) s’applique aux logements non conventionnés (chambre en foyer ou en résidence, studio, appartement). Contrairement à l’APL, l’ALS peut être versée directement au locataire ou au bailleur.

Il est possible de faire une simulation sur le site de la CAF afin de connaitre le montant de l’aide dont vous pouvez bénéficier. Pour cela, vous devrez fournir des informations sur le logement, les revenus de votre enfant, sa situation personnelle (étudiant/alternant salarié,..).

Pour démarrer la demande d’allocation, il faut se munir :

  • d’une adresse e-mail consultée régulièrement
  • du bail
  • du montant de vos revenus sur les deux dernières années
  • d’un RIB
  • du numéro d’allocataire de vos parents et de leur CAF d’appartenance
  • des coordonnées du bailleur (propriétaire, agence…), du montant du loyer et du numéro de Siret du bailleur s’il s’agit d’une société.

Il est désormais nécessaire de déposer les pièces jointes requises sous format numérique dans l’espace «Mon compte», rubrique «Mes démarches». Vous n’aurez pas d’attestation de loyer à envoyer par courrier.

 Le financement du dépôt de garantie

Pour financer votre dépôt de garantie votre enfant peut solliciter :

  • Une avance Loca-pass qui se présente sous la forme d’un prêt, accordé au locataire par un organisme d’Action logement (ex : 1 % logement) d’un montant égal à celui du dépôt de garantie prévu dans le bail. Cette aide est accordée quel que soit le logement, qu’il appartienne à un propriétaire privé ou social. Ce prêt est sans intérêt ni frais de dossier.
  • Une garantie Loca-pass qui est une garantie contre les loyers impayés pour le bailleur. Elle est également accordée par un organisme d’Action-logement, sans intérêt ni frais de dossier.

Informations sur : www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F18493

  • Une aide du Fonds de solidarité pour le logement (FSL). C’est une aide exceptionnelle accordée sous forme de prêt ou de subvention, elle est soumise à des critères d’âge et de ressources propres à chaque département.

LE DISPOSITIF CLÉ     (Caution Locative Étudiante)

C’est une garantie de l’État qui permet aux étudiants dépourvus de garants personnels d’accéder plus facilement à un logement. La Clé est gérée par le CROUS ; elle est disponible dans toutes les académies.

Le dispositif peut bénéficier à tous les étudiants :

  • disposant de revenus, mais sans caution familiale, amicale ou bancaire
  • cherchant à se loger en France pour y faire leurs études
  • âgés de moins de 28 ans au 1er septembre de l’année de signature du bail, ou aux doctorants et post-doctorants étrangers de plus de 28 ans.

La garantie est personnelle. Si le logement est loué en colocation, chaque locataire doit faire une demande de garantie.

La demande de Clé se fait directement sur le site Lokaviz : messervices.etudiant.gouv.fr

 

 

Le CIO MEDIACOM : un lieu privilégié pour s’informer

 Un lieu à Paris réunit toutes les informations utiles pour choisir son orientation. Des professionnels sont à l’écoute des lycéens et de étudiants souhaitant se réorienter. Annie DESCAMPS, Conseillère d’orientation psychologue, nous expose le fonctionnement.

 Combien d’élèves voyez-vous chaque année au CIO MEDIACOM et à  quelle période de l’année avez-vous le plus de demandes ?

Nous accueillons 1500 à 1600 jeunes par an. C’est de novembre à mars que nous recevons  le plus d’élèves de Terminale. En juillet, les demandes sont également nombreuses. Elles émanent des élèves qui ne sont pas encore inscrits, ou de ceux qui ont changé d’avis. Nous voyons également à cette période des élèves de 1ère  qui anticipent.

Pour ceux qui n’ont aucune idée du métier qu’ils veulent exercer, et donc de la formation à choisir, quelle aide pouvez-vous apporter ? Disposez-vous de tests pouvant les mettre sur une voie?

Les outils utilisés ne sont pas toujours les mêmes. Nous disposons de tests qui durent 10 à 20 minutes, permettant de mieux cerner les centres d’intérêts de l’élève. Il existe aussi des tests demandant de classer les métiers, ce qui permet de hiérarchiser ses priorités. Pour ceux qui ont une petite idée, cela peut permettre de conforter un choix d’orientation. Un entretien d’1h30 donne également la possibilité de commencer à cerner les fondements de ce qu’on  attend de son futur métier. C’est tout l’intérêt d’un échange avec une conseillère d’orientation psychologue, et plus cela se fait en amont du choix d’orientation, mieux c’est.

Prendre le temps permet de faire un cheminement pour apprendre à se connaître. En réfléchissant, on  gagne de la confiance en soi et de la maturité.

Dans le cadre des entretiens,  est-ce que vous prenez aussi en compte le niveau de l’élève pour le conseiller, notamment s’il est tenté par une filière sélective du type prépa ?

Le niveau est déclaratif, mais ce n’est pas le seul élément à prendre en compte. Pour intégrer une classe préparatoire, le mental est tout aussi important. Des élèves qui ont toujours  eu d’excellentes notes, aux alentours de 16, doivent se préparer à démarrer avec 6. Certains ont le potentiel, mais s’interdisent ces filières sélectives. Cela est dommage, sauf s’ils sont impatients d’être dans le concret, auquel cas les prépas intégrées leur conviendront mieux.

Dans certaines filières universitaires, passer le cap de la 1ère année demande également beaucoup de travail et de capacité d’organisation. C’est le cas du Droit. Je préviens les élèves, tout particulièrement s’ils viennent d’une filière technologique : «  Si c’est votre rêve, faites-le pour ne pas avoir de regrets, mais donnez-vous les moyens de réussir ».

Est-ce que l’équivalent du CIO Mediacom de Paris existe dans d’autres académies ?

Nous sommes implantés seulement à Paris, mais nous nous adressons aux élèves  de toute la France car les entretiens peuvent se faire par  téléphone, exactement de la même manière qu’en face à face.

CIO Mediacom – 32 rue de Paradis 75010 PARIS

Tél : 01 44 79 38 80

Accueil avec ou sans rendez-vous

La pensée vagabonde publie Le discret dit de l’élève, d’Odile Déchavanne.

 

Cet ouvrage nous fait découvrir le travail du psychologue auprès de collégiens et lycéens. Odile DECHAVANNE a tenu tous les rôles dans l’école : institutrice, parent d’élève, psychologue scolaire, psychologue clinicienne. En contact également avec des infirmiers(ères) scolaires et assistant(es) sociales dont elle a analysé la pratique, elle a pu appréhender de nombreuses facettes des tourments des adolescents.

 

Le psychologue aide à traiter, à transformer, à traduire les difficultés liées aux conflits psychiques des élèves. L’institution scolaire peut alors exercer sa mission d’instruction et de socialisation avec ses multiples effets de transmission, sans se laisser dérouter à cadrer de façon protocolaire ce qui, apparemment, se présente comme anomalie au dispositif. L’ « Ecoute » est au centre de tout cela, et en tant que parent, il est bon de savoir qu’il est possible pour nos enfants de rencontrer au sein des établissements, des professionnels qui vont leur consacrer du temps, leur accorder une écoute bienveillante sans les juger.

Découvrez ou redécouvrez l’éditeur de cet ouvrage sur www.lapenseevagabonde.org

 

Agenda de février – mars

Manifestation

Date

Lieu

Mondial des Métiers 1er au 04/02 LYON – Eurexpo
Salon de l’apprentissage et de l’alternance 02 et 03 février PARIS – Parc des Expos Porte de Versailles
Salon du lycéen et de l’étudiant 03-février CHAMBERY – Parc des Expositions
Salon de l’apprentissage et de l’alternance 02 et 3 février LYON – Cité internationale
Salon Studyrama Sup’Altenance 03-février LYON  – Espace Double Mixte
Salon Studyrama – Etudes supérieures et Alternance 03-février TOURS – Centre des Congrès Vinci
Salon ONISEP – Village de la Chimie 09 et 10/02 PARIS Parc Floral – Vincennes
Salon Studyrama

Etudes supérieures et Alternance

10-février RENNES – Centre des Congrès – Couvent  des Jacobins
Salon Studyrama

Etudes supérieures et Alternance

17-février LILLE – Les Halles de la filature
Salon de l’Etudiant 9 au 11 mars PARIS – Parc des Expos Porte de Versailles

Venez nous rencontrer sur le stand PEEP !

Studyrama Sup’Alternance 10-mars MONTPELLIER – Le Corum
Studyrama Etudes Sup

et séjours linguistiques

10-mars BORDEAUX – Palais de la Bourse
Salon de l’apprentissage et de l’alternance 16 et 17 mars MARSEILLE – Parc des Expos Chanot – Palais de l’Europe
Salon Studyrama – Etudes supérieures et Alternance 17-mars TOULOUSE – Espace Vanel
Salon Studyrama des séjours linguistiques, culturels et thématiques 17-mars PARIS – Espace Champerret
Journée des formations internationales 24-mars LILLE – Grand Palais

Des aides pour financer les études de vos enfant

Pour ceux d’entre vous qui ont plusieurs enfants scolarisés dans l’enseignement supérieur, si certains d’entre eux ont un logement étudiant ou étudient dans une filière où la scolarité est un peu onéreuse, il sera indispensable de trouver des solutions pour boucler le budget mensuel à partir de la prochaine rentrée.. Nous vous informons sur les différentes aides existantes.

 Combien  coûtent les études dans l’enseignement supérieur ?

Les droits d’inscription dépendent des diplômes préparés. Les montants officiels sont publiés chaque année pour l’enseignement public.

  • Les diplômes nationaux

Le montant de base pour une inscription en 1er cycle était pour l’année 2017/2018 de 184 € pour les étudiants non boursiers et 122 € pour les étudiants recevant une bourse du CROUS. Certains étudiants sont exonérés de plein droit : les boursiers du gouvernement et les pupilles de la Nation. De même, certaines situations personnelles peuvent être étudiées par les établissements, sur demande individuelle (les réfugiés, les enfants de travailleurs privés d’emploi, par ex.).

Voir le site : www.etudiant.gouv.fr/pid33629/bourses-sur-criteres-sociaux.html

  • Les écoles : des coûts très variables 

Les établissements qui délivrent leurs propres diplômes sont libres de fixer le montant des frais de scolarité. Ces montants sont donc très variables d’une structure à l’autre.

 

Une aide financière : les bourses

La Bourse sur critères sociaux (BCS) 

Allouée par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation  aux étudiants de moins de 28 ans, elle est attribuée selon des critères de ressources, d’éloignement entre le domicile familial et le lieu d’études et le nombre d’enfants à charge du foyer fiscal de référence. Pour en bénéficier, l’élève doit être assidu aux cours, aux TD et aux examens. Versée sur 10 mois, son montant varie en fonction de l’échelon auquel elle est attribuée..

La demande de bourse et/ou logement doit être formulée avant même d’avoir passé les examens de fin d’année ou choisi une future orientation. Elle se fait par l’intermédiaire du Dossier Social Etudiant.

Nouveauté !

Dans le « Plan étudiants », le gouvernement a annoncé un paiement à date fixe des bourses sur critères sociaux par les CROUS, pour tous les étudiants boursiers, le 5 de chaque mois, à partir du mois d’octobre 2018. Un versement anticipé permettant de mieux gérer le budget de rentrée devrait être fait le 30 août pour les dossiers complets (inscription administrative avant le 25 août).

A terme, une « aide globale d’autonomie » se substituant aux différentes aides existantes devrait être mise en place.

 

Les  autres bourses :

 

Les autres aides

L’aide Erasmus + : attribuée aux étudiants effectuant une partie de leurs études

La prestation compensatoire du handicap : www.handicap.gouv.fr

L’ACS pour compléter les remboursements de la Sécurité sociale, à défaut de remplir les conditions d’attribution de la CMU complémentaire : www.ameli.fr/simulateur-droits/public/

D’autres aides possibles : régions, départements, communes : certains ont instauré le revenu minimum étudiant (RME) ; aides des ministères ou des fondations privées (Fondation de France, Cetelem)…

 

Les prêts bancaires

Le prêt constitue une autre possibilité pour vos enfants pour financer leurs études,

Les prêts classiques

Dans la majorité des établissements financiers, les prêts sont soumis à des conditions de ressources des parents, ou à la caution parentale.

Le prêt étudiant garanti par l’État et le réseau de banques partenaires

Le dispositif de Garantie des Prêts Etudiants a été confié à Bpi France par le ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’innovation. Il a été attribué à cinq banques partenaires : Société Générale, Banques Populaires, Caisses d’Épargne, Crédit Mutuel, CIC. D’un montant maximal de 15 000 €, ce prêt n’est soumis à aucune condition de caution ou de ressources, mais est réservé aux jeunes de moins de 28 ans. Informations :www.bpifrance.fr/Bpifrance/Nos-metiers/Garantie/Garantie-des-prets-etudiants

 

 

Inscriptions aux concours Post-Bac, c’est maintenant !

Parcoursup, la plateforme qui remplace APB, vient d’être mis en place, mais un certain nombre d’établissements continuent à recruter indépendamment de ce portail, en organisant leurs propres épreuves ou des concours communs. Nous vous aidons à vous y retrouver.

 

Les recrutements sur concours

Écoles de commerce : les concours communs Post-Bac

Un grand nombre d’écoles de commerce Post-Bac organisent des concours écrits communs. Ces « banques d’épreuves » permettent aux étudiants de grouper leurs candidatures et de postuler simultanément à plusieurs écoles. Les concours reposent sur des types d’examens classiques : QCM, test de logique, de langue, synthèse… Les tests oraux sont directement pris en charge par les écoles. Attention ce n’est pas comme au Bac. Ils ne sont proposés qu’aux étudiants ayant réussi (en général, il s’agit d’un entretien de motivation et de tests de langue).

ACCES

  • www.concours-acces.com
  • 3 écoles : ESSCA, IESEG et ESDES.
  • Inscriptions : en ligne du 6/11/2017 au 19/03/2018 sur www.concours-acces.com.
  • Coût : 120 € pour toutes les écoles et 80 € par école présentée.
  •  Écrits les 5/04/2018.

ATOUT+ 3

  • www.concours-atoutplus3.com
  • 9 écoles BAC+3 : Audencia Business School ; EM Normandie ; EM Strasbourg ; ESC Clermont Ferrand ; Burgundy School of  Business ; Grenoble Ecole de Management ; La Rochelle Business School ; ICN Business school ; Telecom Ecole de management.
  • Inscriptions et épreuves : 1ère session : à partir du 04/12/2017 jusqu’au 23/01/2018 écrits : le 07/02/2018 le matin
  • 2ème session : à partir du 06/02/2018 jusqu’au 13/03 – écrits : le 04/04/2018
  •  Coût : 150 € pour l’ensemble des écoles – pour l’oral 30 € pour la 1ère école choisie, puis 20 € par école
  •  1 216 places au total.

ECRICOME BACHELOR

  • www.ecricome.org/concours-ecricome-bachelor
  •  concours de Kedge Business School
  • Sélection : il n’y a pas d’admissibilité puis d’admission, tous les candidats présentent les épreuves (un écrit, oraux).
  • Inscriptions : à partir du 10/12/2017
  • Coût de 90 € ou 135 € avec le TAGE Post-Bac quel que soit le nombre d’écoles présentées.

 BACHELOR EGC

  •  www.bachelor-egc.fr/concours-accueil.html​
  • Le plus grand réseau d’écoles de commerce : 22 établissements répartis sur tout la France – 800 places.
  • Écrits les 11 et 28 avril 2018 (au choix).
  • Coût : 75 € par EGC.

 LINK 

  • www.concours-link.fr
  • 4 écoles : EBS Paris, EDC Paris Business School, EMLV et PSB (Paris School of Business)
  • inscription : sur www.concours-link.fr.
  • Epreuves : 6 sessions de janvier à septembre 2018.
  • Date limite de candidature pour la dernière session : 27/08/2018.
  • Coût : de 100 € pour une école, à 150 € pour 4 écoles

SESAME

  • www.concours-sesame.net
  • Global BBA de Neoma Businees School Reims et Rouen ; EBP international Groupe Kedge ; BBA Essec Business School ; ESCE Paris/Lyon ; IPAG, BBA du Groupe Sup de Co La Rochelle, BBA de l’ESC Troyes ; l’EM Normandie, IBBA Marseille de Kedge Business School
  • Inscriptions : du 10/11/2017 au 25/03/2018 sur www.concours-sesame.net.
  • Épreuves écrites le 18/04 – oraux : du 11 au 19/05/2018.
  • Coût : 195 € pour la première candidature, puis 30 € par école supplémentaire.

TEAM

  • www.concours-team.net
  • Pour les élèves de Terminale.
  • 3 écoles : ICD (Paris, Toulouse) ; IDRAC (Lyon) ; ISTEC.
  • Inscriptions : à partir de fin octobre – épreuves du concours dans 11 villes (Paris, Lyon, Toulouse, Lille,..). Nombreuses dates.
  • Coût : 150 € quel que soit le nombre d’écoles.

PASS

  • www.concours-pass.com
  • Pour les élèves de Terminales ES, S, L et STG et les étudiants en Bac+1.
  • 5 écoles Bac+ 4 : BBA EDHEC (Lille, Nice) ; BBA INSEEC (Bordeaux, Lyon), BBA de l’INSEEC Paris
  • Inscription : à partir de mi-octobre et tout au long de l’année.
  • Plusieurs dates de concours de décembre à juin, selon les sites Coût : 120 € pour l’ensemble des écoles.

 

Écoles d’ingénieurs : les concours communs Post-Bac

Une centaine d’écoles d’ingénieurs recrutent directement après le Bac, la plupart, via des concours communs organisés au printemps.  

ADVANCE

  • www.concours-advance.fr
  • Pour les élèves de Terminale S, STI2D et STL.
  • 4 écoles (13 campus) : EPITA (informatique et TIC) ; ESME SUDRIA (industrie, énergie et électronique) ; IPSA (air et espace) et Sup’ Biotech (biotechnologies)
  • Sélection : un examen du dossier scolaire (sélection directe des meilleurs) ; puis, un oral et enfin, un écrit.
  • Écrits le 5/05/2018 pour les Terminales S.
  • Oraux courant avril (TS et T STI2D).
  • Coût : 85 € pour les S, 42 €pour les STI2D.
  • 1330 places

 

  • AVENIR
  • www.concoursavenir.fr
  • Pour les élèves ou bacheliers de Terminale S (filières générales), de STI2D.
  • 7 écoles : ECE (nouvelles technologies) ; EIGSI ; EISTI (informatique, mathématiques) ; EPF (formations internationales bi-diplômantes) ; ESIGELEC ; ESILV (généraliste) ; ESTACA (transports). Cursus en 5 ans.
  • Ecrits le 22/04 pour les STI2D et le  08/05/2018 pour les TS
  • Sélection : étude du dossier scolaire (sélection directe des meilleurs), puis une épreuve écrite.
  •  Coût : 110 € pour les TS et 50 € pour les STI2D.

 

  • ENI 
  • www.ingenieur-eni.fr  et www.geipi-polytech.org
  • Pour les élèves de Terminale S et STI2D  3 écoles publiques, formant aux métiers de l’industrie : ENIB de Brest ; ENIM de Metz ; ENIT de Tarbes.
  • Sélection sur examen du dossier scolaire et entretien de motivation.
  • Epreuves orales du 18/04 au 16/05/2018
  • Coût : 60 € quel que soit le nombre d’écoles présentées.

 PUISSANCE ALPHA (regroupe les concours Puissance 11 et Alpha)

  • www.puissance-alpha.fr
  • 16 Écoles d’ingénieurs Post-Bac: CPE Lyon, ESAIP, ESCOM, ESEO, ESIEE Paris et Amiens, HEI, ISEN (Ouest, Lille et Méditerranée), ISEP, 3iL, Elisa Aerospace, EFREI Paris, ECI et l’ESIEA.
  • Epreuves écrites le 28/04/2018 pour les TS : de nombreux centres d’examen en France et à l’étranger.
  • Coût : 120 € pour les Terminales S, 50 € pour les Terminales ES, STI2D, STL et STAV sélectionnés sur  dossier + entretien  (pas d’épreuves écrites).

 

Les instituts d’études politiques : concours d’entrée en 1ère année 

 Concours commun à Sciences Po Aix, Lille, Lyon, Rennes, Saint-Germain-en-Laye, Strasbourg, et Toulouse :

IEP de Paris

www.sciencespo.fr/admissions/fr

 IEP de Bordeaux

  • www.sciencespobordeaux.fr
  • Inscription aux épreuves d’entrée entre le 29/11/2017 et le 29/01/2018 sur internet
  • Epreuves le 17/03/2018 pour l’entrée en 1ère année (filière général)
  • Inscription : 120 €

IEP de Grenoble 

 

Mireille HOUART « Réussir sa première année d’études supérieures »

 

Etre étudiant, c’est un métier, et ça s’apprend ! Mireille HOUART propose à tous les jeunes  qui vont aborder une 1ère année d’enseignement supérieur, un guide qui indique le chemin de la réussite de ce métier d’étudiant. Et vous, parents, nous avons deviné que vous auriez envie d’en savoir plus dès maintenant sur ce parcours du « futur étudiant heureux »….

C’est tout un nouvel univers que votre enfant va découvrir en arrivant à l’université. Il va devoir se familiariser avec le fonctionnement spécifique de son environnement, prendre conscience des tâches à mettre en œuvre tout au long de l’année, et surtout apprendre à les planifier.

Véritable boite à outil, cet ouvrage propose des stratégies efficaces, des questionnaires d’auto-évaluation et des réponses précises pour réussir ce passage de l’enseignement secondaire à l’enseignement supérieur.

L’auteur donne des clés aux élèves pour gérer leur temps, se motiver et maintenir leur effort au travail, percevoir les exigences des enseignants. De façon concrète, elle  leur explique également comment lire de manière active pour s’approprier les textes, prendre des notes pendant les cours, se créer ses propres supports de cours pour mémoriser l’essentiel en respectant le fonctionnement de sa mémoire.

Mireille HOUART, Docteur  en Sciences à l’université de Namur, accompagne les étudiants des Facultés de Médecine et de Sciences pour les aider à réussir  leur 1ère année. Elle avait déjà publié en 2013 une édition sur ce sujet aux Editions de Boeck Supérieur. Face au succès rencontré, elle nous propose cette édition élargie à toutes les filières.

A découvrir  dès maintenant et mettre en de bonnes mains après la prochaine rentrée !

Ressources éducatives sur internet et applis, que valent-elles ?

Votre enfant est accro à son ordi. Vous le voyez rarement s’installer à son bureau pour travailler alors qu’il passe le Bac  à la fin de l’année, et cela vous inquiète ? Faire des fiches de révision reste une bonne formule, car cela permet de synthétiser, aller  à l’essentiel et mémoriser. Mais il existe de plus en plus d’outils pour  réviser et s’entraîner en ligne ou via des applis, et cela séduit davantage nos ados. Nous avons recensé les principaux pour vous.

Les applis

BAC ES 2018 : appli proposée par l’Etudiant, déclinée avec les différentes séries du Bac. Fiches de révision, sujets, quizz, conseils méthodologiques, et sujets « probables ».

EDUQUEST : révisions du Bac en vidéo. Quizz avec possibilité d’affronter ses amis dans le cadre de serious games. Gratuit à la base, avec  certains contenus complémentaires payants.

MENTION BAC :  outil gratuit disponible sur androïd et google play. Des questions proposées dans le cadre de quizz, avec 3 niveaux de difficultés, l’objectif étant, comme le nom l’indique, de décrocher une mention au Bac.

MOBIBAC : des résumés audio de cours, des modules de révision en temps choisi (de 5 à 20’), un lexique et des tests d’évaluation.

NOMAD EDUCATION : une appli. par filière.  Pour chaque matière, des fiches de révision, des quizz et des commentaires de culture générale.

QUAND JE PASSE LE BAC : site de l’éducation nationale. Annales et recommandations pour les épreuves + vidéos.

STUDY QUIZZ BAC : sur Apple store et IOS. Du brevet à la licence de math, en passant bien sûr par le Bac, 15 applis dans 8 matières. Des quizz, des corrections détaillées et la possibilité de jouer en solo ou en duel.

Les sites

www.afterclasse.fr  : site réalisé par le Livre Scolaire. Fiches de cours et exercices de la 6ème à la Terminale, réalisées par une communauté de 1000 profs. Des outils de révision pour les Bacs généraux.

www.beebac.com  : réseau social de partage de savoirs scolaires. Accès à des contenus pédagogiques après s’être créé un compte. Possibilité de participer à des groupes de révision.

www.digischool.fr  : site internet et appli. Fiches et plannings de révision, sujets probables, annales corrigées. Possibilité de souscrire à une version payante pour ne pas avoir de publicité.

www.létudiant.fr : site et appli. Présentation par filière, avec des fiches, des vidéos, des conseils et des quizz.

www.kartable.fr  : encyclopédie scolaire en ligne, de la 6ème à la terminale S, ES et L. Cours et exercices dans chaque matière, fiches de révision, quizz, sujets de Bac  avec leurs corrigés.

https://Pythagora.com  : vidéos éducatives sur le web. Service payant (5,99 € / mois).

Sans oublier l’accompagnement scolaire PEEP

Des modules sur-mesure pour les révisions d’examens, une aide en ligne : des tuteurs en français, sciences, mathématiques et anglais sont à l’écoute de vos enfants pour les accompagner dans leur scolarité.                 

 Faites les profiter du tutorat de la PEEP

Et aussi des sites spécialisés :

www.Maths-France.fr , www.labolycée.org    pour la physique-chimie, www.vivelaSVT.com  ,   www.lesbonsprofs.com

Les chaînes You Tube

Dans toutes les matières : Révisions Bac,

Philo : Le Prof du web, Editions M-Editer, Dany Caligula, Cyrus North

Histoire : Parlons Y-stoire,Epic  teaching of history, Le cartograhe, Nota Bene, Confessions d’histoire,  Pour la petite histoire

Maths : Yvan Monka, Méthode Maths, Le Prof du Web, Micmaths

Et pour qu’il ne se laisse pas distraire…

Des applis comme Flipd, QualityTime ou Offtime permettent à votre enfant de bloquer les notifications et empêchent d’ouvrir d’autres applis que celles sur lesquelles ils révisent pendant un temps de travail programmé.