Les cordées de la réussite : où en est-on ?

Sans doute avez-vous déjà entendu parler de ce dispositif d’accompagnement  à l’orientation, de la 4ème à l’enseignement supérieur, visant à favoriser l’égalité des chances. Il est en constante progression, et l’appel à projet est d’ores et déjà lancé pour l’an prochain.

En quoi cela consiste ?

L’objectif est de permettre de  lever l’autocensure et susciter de l’ambition scolaire chez des collégiens et lycéens scolarisés dans les quartiers prioritaires de la ville ou dans les territoires ruraux. Des partenariats sont mis en place entre des établissements d’enseignement supérieur, les « têtes de cordée » et des établissements d’enseignement secondaire dits « encordés ». Un EPLE (Etablissement Public Local d’Enseignement) peut être encordé à plusieurs établissements d’enseignement supérieur pour que ses élèves puissent bénéficier d’un accès plus large à des informations et du tutorat. Un accompagnement personnalisé leur permet de se lancer dans une formation plus ambitieuse que celles auxquelles ils pensaient pouvoir prétendre : ils disposent d’une information complète, peuvent poser toutes les questions qu’ils souhaitent et accèdent à un large éventail d’actions : mentorat, ouverture culturelle, découverte du monde de l’entreprise,… Ils sont par exemple entraînés à bien s’exprimer à l’oral dans le cadre d’ateliers.

Evolution ces dernières années

Les Cordées de la réussite ont été mises en place en 2008. En 2016, ce sont les « parcours d’excellence » qui ont été lancés, puis les deux ont fusionné.  En 2021, 575 cordées de la réussite ont été déployées contre 423 l’année précédente. L’objectif et d’atteindre 800 cordées de la réussite, de manière à faire bénéficier 200 000 élèves de ce programme.

Dans le cadre du plan France Relance, les Cordées ont bénéficié d’une dotation de l’Etat de 10 M€.

 Lancement des appels à projets pour 2022-2023

Les projets sont financés par les régions, les départements et les Rectorats. Des référents académiques peuvent conseiller les établissements qui veulent créer ou rejoindre une cordée. Chaque année, de appels à projets sont lancés pour l’année suivante. Toutes les têtes de cordées doivent déposer un projet avant la date limite fixée par chaque financeur. En Nouvelle-Aquitaine, par exemple, les dossiers doivent être déposés avant le 22 juin. Dans  un établissement encordé, tous les élèves volontaires peuvent désormais bénéficier du dispositif et plus seulement les plus brillants.

Pour en savoir plus : https://www.cordeesdelareussite.fr

 

 

Laisser un commentaire