Les bons réflexes santé de la rentrée

C’est la dernière année où votre enfant habite au domicile familial avant d’être étudiant ? C’est le moment ou jamais de prendre de bonnes habitudes si ce n’est déjà  fait car cela est plus facile dans le cadre familial. Et la  rentrée est un moment particulièrement propice pour démarrer l’année d’un bon pied.

 Pour être en bonne santé, manger et bouger

Vous craignez que l’année de terminale soit un peu chargée ? Ne conseillez cependant pas à votre enfant d’abandonner le sport pour se consacrer à la préparation du Bac. Le sport est essentiel pour son équilibre, et les sportifs sont souvent plus enclins à s’alimenter plus sainement pour être au mieux de leur forme.

Pour se démarquer des plus jeunes et avoir un avant-goût de vie étudiante, il vous a demandé de ne plus manger à la cantine ? Essayez de trouver un compromis avec lui en accordant peut-être un jour « off ». La cantine n’est sans doute pas gastronomique, mais elle présente au moins l’avantage  de proposer des menus équilibrés.

Et s’il doit avoir un logement autonome l‘an prochain, essayez de lui faire découvrir des menus « plaisir »  tendances et faciles à cuisiner. Ce peut être un moment de partage en famille le week-end. Nous vous proposons dans la rubrique « le livre du mois » ceux concoctés par Lucie. Vous les retrouverez aussi sur son blog.

Autonomie et prévention pour les jeunes

Jusqu’à présent, votre enfant s’en remettait à vous pour tout souci de santé. Vous avez sans doute un médecin de famille et vous connaissez bien les spécialistes de votre région, si nécessaire. En matière de santé, les adolescents et les jeunes présentent des besoins spécifiques et lorsqu’ils s’éloignent du domicile familial, il existe tout un réseau pour les accompagner et les conseiller en matière de prévention et de soins. Plus il en est informé tôt, plus il acquerra les bons réflexes.

Dans l’enseignement supérieur, il pourra faire appel au SIUMPPS (Service interuniversitaire de médecine préventive et de  promotion de la santé).Ce service a  pour vocation de s’adresser à tous les étudiants et aux élèves des écoles qui ont passé une convention. Le SIUMPPS est chargé « du contrôle médical préventif, et de missions de prévention et d’éducation sanitaire », avec des équipes pluridisciplinaires : infirmières, diététiciennes, médecins, psychologues… Il est également possible de s’adresser au SIUMPPS pour des vaccins, notamment en cas de départ à l’étranger, ou pour des consultations de dépistage (dentaire, MST,..).

Il existe par ailleurs tout un réseau associatif sur des sujets généraux ou spécifiques. Voici quelques sites à connaitre :

www.avenir-sante.com

www.apsytude.com

www.filsantejeunes.com

www.planning-familial.org

www.tabac-info-service.fr

Une nouvelle sécurité sociale pour les étudiants depuis la rentrée

A partir de la rentrée 2018, les étudiants de 1ère année ont été rattachés au régime général de la CPAM. Cette année, ce sont maintenant l’ensemble des étudiants qui sont concernés pour la part remboursée par la Sécurité Sociale. En revanche, il reste fortement conseillé d’avoir une complémentaire santé pour être mieux remboursé. Peut-être choisirez-vous qu’il reste couvert par votre mutuelle parentale.

Les mutuelles étudiantes continuent à proposer des formules adaptées aux besoins des jeunes. Vous pouvez par exemple consulter le site de la Smerra qui propose des formules à partir de 60 € par an.

Dans tous les cas, si votre enfant part à l’étranger dans le cadre d’un stage ou d’un semestre d’études, il aura besoin d’une couverture spécifique. Dans les 31 pays de l’espace économique européen, la CEAM (Carte européenne d’assurance maladie) assure la prise en charge des frais médicaux, mais uniquement pour la partie couverte par la Sécurité Sociale. Il peut y avoir un différentiel important avec les frais réellement engagés. Cela est encore plus vrai s’il quitte l’Europe. Par exemple, une consultation aux Etats-Unis coûte 150 €. Mieux vaut partir bien couvert !

 

La SMERRA, acteur du monde étudiant

Depuis 50 ans, la SMERRA est présente sur l’ensemble du territoire métropolitain et œuvre pour couvrir les besoins étudiants en matière d’assurances et garanties complémentaires entièrement adaptées à leurs environnements d’études et de vie. Elle conduit également des actions de prévention et d’éducation à la santé grâce à des partenariats auprès de l’enseignement secondaire et supérieur, et au sein du milieu associatif étudiant.

Fidèle à ses convictions dans le domaine de l’Economie Sociale et Solidaire, la SMERRA s’engage pour améliorer la santé et les conditions de vie des étudiants.

Grâce à son expertise du monde étudiant, la SMERRA propose aujourd’hui une offre de logements par le biais de sa marque LOGIFAC qui représente plus de 7000 logements, partout en France. Implantées à proximité des campus, équipées ou meublées et éligibles aux aides au logement, les résidences LOGIFAC sont adaptées aux besoins des étudiants.