Les 5 solutions pour progresser en langues

Ecouter la radio, regarder de films en V.O. constituent de bonnes solutions pour habituer l’oreille aux sonorités d’une langue dans laquelle on veut acquérir une meilleure aisance orale. Si votre enfant a encore une maitrise très approximative de l’anglais, l’idéal serait de trouver des films en V.O. sous titrés en anglais. L’apprentissage scolaire des langues en France étant encore très basé sur l’écrit, il lui sera souvent plus aisé de comprendre en lisant le sous-titre. Autre bonne solution : regarder le journal télévisé des chaînes étrangères. Cela devient maintenant accessible facilement sur le câble, la TNT. Le temps de concentration requis est moins important, souvent environ 10 minutes, et il y a des images pour aider à la compréhension. Si votre enfant prend l’habitude de regarder régulièrement, il retrouvera certains contextes d’un jour sur l’autre, ce qui lui facilitera encore les choses. Il est également possible de télécharger les podcasts de la BBC.

Lire pour enrichir son vocabulaire. Tous les adolescents ne sont pas enclins à lire, et si votre enfant rechigne à le faire en français, il y a peu de chances qu’il soit enclin à le faire en anglais. Seules quelques séries de livres comme « Harry Potter »  sortant en anglais avant d’être publiés en français ont donné envie à certains lycéens de s’essayer à la lecture dans la langue de Shakespeare. Mais le nombre de pages de ces ouvrages nécessite de l’endurance ! Autre formule plus accessible pour lire dans une langue étrangère : les magazines tels que Vocable destinés à l’apprentissage des langues. Il y a des articles courts, avec une indication du niveau pour chacun, et  du vocabulaire pour les mots considérés difficiles.

Partir à l’étranger constitue toujours et plus que jamais  une bonne solution, car les étudiants le font de plus en plus. Au lycée, et tout particulièrement en cours d’année, cela est plus difficile car les vacances scolaires sont nombreuses mais relativement courtes. Un séjour linguistique de 2 semaines, voire même d’une semaine permet malgré tout à certains jeunes qui avaient un blocage, d’avoir un déclic. Il suffit qu’ils aient eu de bons contacts avec d’autres jeunes anglophones  pour que cela suscite chez eux l’envie de pouvoir communiquer plus facilement avec eux. D’ailleurs, ils restent souvent en relation. Voici les coordonnées des 2 principales associations de séjours linguistiques regroupant les organismes : l’UNOSEL (www.unosel.org) et l’Office (www.loffice.org). Pour savoir quels sont les organismes sérieux, vous pouvez aussi obtenir des renseignements par mail auprès de la PEEP : sejours@eep.asso.fr. Des partenariats ont été passés avec 2 organismes auprès desquels vous bénéficierez de réductions : Cap Monde et OISE. Et n’oubliez pas que votre enfant appréciera d’autant plus son séjour qu’il l’aura choisi lui-même. Impliquez-le !

Parler avec des étrangers. Certains professeurs, notamment en allemand, proposent à leurs élèves des correspondants. Cela reste une bonne solution pour que votre enfant ait un contact de son âge dans le pays. Toujours pour cette langue, le Goethe Institut organise des « Speed dating » pour trouver un binôme. Pour l’anglais, proposez-lui le site www.franglish.eu. Des rencontres sont organisées dans 9 grandes villes françaises (plutôt destinées aux étudiants, mais peuvent convenir à un élève de Terminale). Le site www.busuu.com  est également intéressant (plusieurs formules).

Utiliser les sites internet et applications. Habitué peut-être à ce que vous lui reprochiez de passer trop de temps sur écran, votre enfant sera surpris que vous lui proposiez des applications pour progressez en langues de façon ludique. En voici quelques-unes :

  • BABEL (pour android et IOS) : existe dans 13 langues. Choix préalable du niveau. Travail sur la prononciation également.
  • DUOLINGO (pour android et IOS). Pour débutants et expérimentés.  Un test à chaque niveau. Gain de points et de vies comme dans un jeu vidéo. Possibilité de rivaliser avec des amis.
  • FluentU (pour IOS et web) : vidéos tournées dans un contexte réel, sous-titres pour voir les mots, vocabulaire conservé dans une liste à réviser.
  • MEMRISE (pour android, IOS et web) : aide à mémoriser di vocabulaire à l’aide de cartes avec des mots, leur sens et leur prononciation. Entrainement au TOEFL, pour les verbes irréguliers, etc..
  • MOSALINGUA (pour android et IOS) : 10 minutes par jour, pour mémoriser des mots, des phrases et des expressions anglaises.
  • MYCOW .EU (web): réduction de 20 % pour les adhérents PEEP permettant de bénéficier d’un abonnement annuel à 3,84 € par mois. Journal quotidien d’actualités internationales en anglais, sonorisé sous différents accents, cahier d’exercices avec de l’entrainement à la compréhension orale et de l’entrainement au Bac.