Le financement d’un premier logement étudiant

Votre enfant étudiera à la rentrée prochaine dans une ville éloignée du domicile familial, et il va devoir trouver un logement ? Voici les informations dont vous avez besoin pour prévoir le budget, déduction faite des aides dont il pourra bénéficier.

Les loyers par ville

Pour pouvoir évaluer le futur loyer de votre enfant, vous trouverez ci-dessous un panorama des loyers médians observés dans les plus grandes villes universitaires, ainsi que le prix médian au m2 (source OSLO FNAIM – 01/19)

Ville Loyer médian d’un studio Montant médian au m2
Paris 770 € 35 €
Lyon 438 € 18,40 €
Marseille 410 € 16,40 €
Aix-en-Provence 498 € 22,30 €
Montpellier 410 € 17,80 €
Lille 430 € 17,50 €
Rennes 372 € 17,20 €
Toulouse 401 € 16,70 €
Bordeaux 423 € 18,20 €
Nantes 372 € 16 €
Strasbourg 400 € 17,20 €
Clermont-Ferrand 340 € 14,10
Grenoble 400 € 16 €

 

Pratique !

Simulation et demande en ligne : www.caf.fr. Le suivi de votre dossier et de vos versements est possible en téléchargeant l’appli “CAF mon compte”.

Les aides de la CAF : APL et ALS

Les étudiants  bénéficient en général  d’une aide au logement qui allégera la charge de loyer. Il s’agit de l’APL si le logement est conventionné  (Résidences étudiantes du parc social, HLM), et de l’ALS pour les autres logements. Son  montant dépend des  ressources imposables perçues par le locataire (celles de l’année 2017 pour calculer le montant de l’aide jusqu’en décembre 2019), de la nature du local occupé et du montant du loyer.

Nouveau ! Il a été annoncé par le Gouvernement que les aides au logement seront désormais calculées sur la base du revenu en cours, et non plus sur le revenu de l’année N-2.

En l’absence de revenus ou si ces derniers sont faibles, votre allocation sera calculée sur la base d’un forfait ressources variable. Seules les bourses attribuées sur critères sociaux ou dans le cadre d’Erasmus ne sont pas imposables.

Il faut savoir que les revenus des  parents n’entrent pas en compte dans le calcul des  aides versées aux locataires étudiants, et vous pourrez  toujours déclarer fiscalement votre enfant comme étant à charge.

Attention, Si vous percevez  des allocations familiales, faites le calcul de la solution la plus avantageuse ou renseignez vous auprès de votre CAF car ces deux prestations ne sont pas cumulables.

L’Avance LocaPass

Elle peut permettre de financer le dépôt de garantie. Accessible aux étudiants sous certaines conditions,  elle est  versée par un organisme gestionnaire d’Action Logement. Il est possible d’en faire la demande sur www.actionlogement.fr/l-avance-loca-pass

La Caution Visale

Elle permet à l’Etat de se porter garant pour des étudiants ne pouvant pas fournir de caution locative aux propriétaires, en raison de leur situation familiale ou personnelle.

Elle est gratuite tant pour les locataires que les propriétaires, et s’adresse aux jeunes jusqu’à leur  31ème anniversaire.

Nouveau ! Le Gouvernement a annoncé l’extension de la Garantie Visale à tous les étudiants, boursiers ou non, qu’ils soient indépendants fiscalement ou pas, quel que soit leur type de logement (parc social ou privé).

Le montant des loyers est plafonné. Pour une personne seule, le plafond est fixé à 1 500 € dans Paris intra-muros, et 1 300 € pour le reste de la France

Pour obtenir un visa pouvant être présenté aux bailleurs, il faut se connecter sur visale.fr. Attention, il est nécessaire d’avoir fait les démarches avant la signature du bail.

 Le visa est obtenu  dans les deux jours ouvrés suivant le dépôt de demande. Vous en êtes informé par mail ou sms. Votre enfant  pourra présenter l’attestation à son propriétaire qui devra à son tour se connecter sur le site Visale et se créer un dossier.

 

Laisser un commentaire