Le financement du permis de conduire

Autre étape importante de la vie lycéenne : le permis de conduire. Même s’il est plus utile dans certaines régions que dans les grandes villes bien équipées de réseaux de transport en commun, c’est un pas vers plus d’autonomie pour votre enfant.

Les évolutions

Le permis de conduire est l’examen le plus passé en France avec environ  1,9 million de candidats par an. Le coût pour passer le permis est actuellement  de 1600 à 1800 € avec deux mois d’attente en moyenne. De nombreuses évolutions ont été mises en place ces dernières années, dont l’apprentissage anticipé de la conduite possible dès l’âge de 15 ans, la surveillance des épreuves théoriques par des sociétés agréées par l’État (notamment la Poste) et non plus par des inspecteurs, et le développement de l’apprentissage de la conduite sur boîte automatique avec une conversion facilitée.

Le choix de la bonne formule

Plusieurs solutions s’offrent à vos enfants, selon leur âge et le budget consacré au permis.

La conduite accompagnée

Une fois le code obtenu, un minimum de 20 heures de conduite en auto-école est indispensable. A l’issue de cela, une attestation de fin de formation initiale (AFFI) à remettre à votre assureur est délivrée, et votre enfant pourra continuer à perfectionner sa conduite avec, par exemple, votre voiture, en parcourant 3 000 km minimum.

La conduite supervisée

À partir de 18 ans. Il est simplement demandé de parcourir 1 000 km dans un délai de trois mois minimum. Le prix de sa première assurance sera généralement plus doux.

La préparation traditionnelle

Un forfait est généralement proposé pour le code. Il existe des auto-écoles en ligne pour le code, et le choix des heures de conduite, par exemple ornikar.com, ou www.stych.fr ou lepermislibre.fr (offres préférentielles réservées aux adhérents PEEP : http://peep.asso.fr/partenaires/le-permis-libre/).

Pour la conduite, l’auto-école a l’obligation d’effectuer une évaluation préalable afin de communiquer un nombre d’heures prévisionnel. Certaines auto-écoles proposent des forfaits pour la conduite, souvent sur une base de 20 heures. Renseignez-vous sur le prix de l’heure de conduite supplémentaire, car c’est au final ce qui fera la différence dans le budget. La réglementation impose un affichage des prix bien visible Les forfaits coûtent entre 700 € et 1 400 €. Quant à l’heure de conduite, les tarifs sont libres. Elle peut varier de 35 € à 75 € de l’heure, selon les villes.

Le financement du permis de votre enfant

Le permis à 1

C’est un prêt à taux zéro réservé aux jeunes de 15 à 25 ans. Pour en bénéficier, il faut que la banque et l’auto-école choisies soient partenaires de l’opération. Le jeune rembourse ensuite 1 € par jour, soit 30 € par mois. La banque peut exiger une caution, parentale par exemple. Ce dispositif est réservé aux écoles de conduite et aux associations disposant du label « qualité des formations au sein des écoles de conduite ». Infos sur : www.securite-routiere.gouv.fr/passer-son-permis-de-conduire/financement-du-permis-de-conduire/permis-1-eu-par-jour

L’aide destinée aux apprentis

Les apprentis majeurs peuvent percevoir une aide de l’Etat pour financer leur permis de conduire. Pour en bénéficier, votre enfant doit être titulaire d’un contrat d’apprentissage en cours d’exécution. Il s’agit d’une aide forfaitaire, attribuée  une seule fois, d’un montant de 500 €.

La bourse au permis 

C’est un dispositif permettant aux jeunes de 18 à 25 ans sans ressources, de bénéficier d’une prise en charge d’une partie du coût du permis par leur commune en échange d’heures de travaux d’intérêt collectif. Renseignez-vous dans votre ville.

Les aides des collectivités locales 

Elles peuvent être proposées par les Régions ou les Conseils Généraux. Par exemple, la Région Bourgogne Franche-Comté propose aux moins de 26 ans, en formation, en mission de service civique,  ou sans emploi, le financement d’une partie du permis de conduire à hauteur de 500 €.

N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre Mairie afin de savoir si votre enfant peut bénéficier d’une aide de ce type.

 A savoir !

Mise en place d’une plateforme gouvernementale dédiée au choix de son auto-école : avant de s’inscrire, votre enfant pourra prendre connaissance des prix pratiqués, des délais, du nombre d’élèves présentés, du taux de réussite, et des diverses aides accessibles (variables selon les régions) pour financer votre permis : www.vroomvroom.fr