Intégrer une grande école sans passer par une classe prépa

Votre enfant souhaiterait intégrer une grande école de commerce ou d’ingénieur, mais il craint d’être découragé par le fonctionnement et le rythme de la classe prépa. Il existe d’autres voies pour les intégrer, tour en validant parfois des diplômes intermédiaires.

Les classes prépas permettent d’acquérir une bonne méthodologie de travail, mais elles ne conviennent pas à tous les élèves, aussi brillants soient-ils au lycée. Si votre enfant ne gère pas facilement le stress ou s’il est impatient de découvrir de nouvelles matières plus proches du monde professionnel, il risque d’être rapidement démotivé. Les portes des grandes écoles ne lui seront pas pour autant fermées car il existe aujourd’hui plusieurs voies pour les intégrer.

Les admissions parallèles après un premier diplôme

S’il hésite à entamer un cursus long et a besoin de se sentir rassuré par l’acquisition d’un premier diplôme au bout de deux ans, il peut tout à fait procéder par pallier en préparant tout d’abord un BTS ou un DUT. Ce dernier est mieux adapté aux élèves qui envisagent une poursuite d’études, mais dans les deux cas il est possible de passer des concours communs pour intégrer une 1ère année de grande école. Une année intermédiaire en prépa ATS (adaptation technicien  supérieur) généraliste ou spécialisée en génie industriel, biologie, ou chimie, selon l’école visée, est recommandée pour réussir les concours d’écoles d’ingénieurs. L’admission en prépa ATS se fait sur dossier.

D’autres concours sont proposés aux titulaires d’une licence ou d’un bachelor. Les universitaires titulaires d’une licence scientifique peuvent se présenter aux concours permettant d’entrer en 2ème année d’école d’ingénieurs, alors que les titulaires d’un Bac + 2 intègreront en 1ère année, tout comme ceux qui sont passés par la classe prépa. Le fonctionnement est le même en écoles de commerce.

Les écoles Post-Bac

Autre possibilité : intégrer une Ecole de commerce ou d’ingénieurs dès la première année d’études supérieures. Dans les écoles de commerce, le tronc commun permet souvent de découvrir les différentes disciplines (marketing, comptabilité, finances, gestion,..) avant de se spécialiser. Il y a plusieurs concours : Acces, Atout+ 3, Ecricome Bachelor, Bachelor EGC, Link, Pass, Sesame, Team. Nous vous les avons présentés dans la News-letter précédente.

Pour intégrer une école d’ingénieurs, votre enfant peut présenter les concours Advance, Avenir, Geipi Poytech ou Puissance alpha. Les inscriptions à certains d’entre eux se font sur Parcoursup, pour d’autres, cela se déroule directement sur le site internet de la banque d’épreuves.

Il est préférable d’avoir une idée assez précise de la spécialité envisagée si votre enfant opte pour une prépa intégrée. Les universités de technologie (UTC à Compiègne, UTT à Troyes et UTBM à Belfort) délivrent un diplôme d’ingénieur reconnu par la CTI (Commission des titres ingénieurs). L’admission se fait sur dossier. Il faut bien s’informer sur les sites des différentes écoles pour trouver sa spécialité. Certaines comme l’ESILV sont généralistes, mais beaucoup d’autres comme l’ESTACA (transports), l’IPSA (air et espace), l’Escom (chimie) ou Sup’Biotech (biotechnologies) sont beaucoup plus spécialisées.

Offre préférentielle pour préparer le BAFA

La PEEP est partenaire de l’AFOCAL, réseau d’acteurs éducatifs connu notamment pour préparer au BAFA des milliers de jeunes chaque année.

Les adhérents PEEP bénéficient d’une réduction de 10% sur les tarifs des formations proposées par l’AFOCAL, notamment au BAFA.

Accessible dès 17 ans, ce diplôme est complémentaire à toute scolarité, très apprécié pour l’entrée dans le supérieur et dans la recherche d’un premier emploi dans de nombreux secteurs d’activité.

(cliquer sur Ctrl et + sur votre clavier d’ordinateur pour zoomer)

Financement des études

 

Diverses bourses peuvent venir alléger le poids des dépenses à assumer par un étudiant.

La bourse sur critères sociaux (BCS) 

Elle est allouée par le Ministère de l’Enseignement Supérieur de la Recherche et de l’Innovation ; elle est attribuée selon des critères de ressources, d’éloignement entre le domicile familial et le lieu d’études et le nombre d’enfants à charge du foyer fiscal de référence. Pour en bénéficier, il faut être assidu aux cours, aux TD et aux examens.

Destinées aux étudiants en formation initiale, les bourses sur critères sociaux de l’enseignement supérieur sont versées sur 10 mois et leur montant varie en fonction de l’échelon auquel elles sont attribuées.

La demande de bourse et/ou logement doit être formulée avant même d’avoir passé les examens de fin d’année ou choisi une future orientation. Elle se fait par l’intermédiaire du Dossier Social Étudiant.

 

Dates importantes

. Compléter son DES entre le 15/01 et le 31/05 sur le site www.messervices.etudiant.gouv.fr

. Paiement des bourses sur critères sociaux versées par les CROUS à date fixe  le 5 de chaque mois. Un versement anticipé permettant de mieux gérer le budget de rentrée devrait être fait le 30 août pour les dossiers complets (inscription administrative avant le 25 août).

Les bourses du Ministère de la Culture et de la Communication

L’éligibilité pour la bourse du Ministère de la Culture et de la Communication dépend de plusieurs critères : les études suivies, l’âge, la nationalité et les ressources du foyer. Ces bourses sont également versées mensuellement.

Renseignements sur : www.crous-paris.fr/bourses/bourses-sur-criteres-sociaux/bourses-du-ministere-de-la-culture-et-de-la-communication/

Les bourses du Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et des Forêts 

Sont éligibles tous les étudiants qui souhaitent s’inscrire ou qui sont déjà inscrits dans un établissement agricole public ou privé, sous contrat, et qui remplissent les critères sociaux habituels.

Ces bourses sont gérées par les CROUS. Ainsi, les étudiants ayant droit à cette bourse doivent compléter le DSE (Dossier Social Etudiant) sur www.etudiant.gouv.fr.

Les bourses des formations en travail sanitaire et social 

Ce sont les régions qui sont chargées de leur attribution et de leur paiement. Les montants et modalités de versement peuvent donc différer. Elles sont accordées en fonction du niveau de ressources déclarées du demandeur ou de sa famille et des charges que sa famille ou lui-même ont à supporter. Certaines régions ont décidé de s’aligner sur le mode d’attribution du CROUS.

L’aide au mérite 

Les étudiants boursiers ou bénéficiaires d’une allocation peuvent en bénéficier s’ils ont obtenu la mention « très bien » au Bac, ou s’ils la percevaient déjà l’année précédente. Son montant est de 900 €.

 

Nouveau : l’aide à la mobilité de PARCOURSUP

Les bacheliers ayant saisi la Commission académique d’accès à l’enseignement supérieur, faute d’avoir obtenu une place sur Parcoursup, puis ayant accepté une formation proposée par le Rectorat  dans un établissement éloigné de leur domicile, pourront bénéficier de cette aide à la mobilité. Son montant était en 2017/2018 de 200 à 1000 €


Les autres aides 

Ces aides se répartissent entre :

L’APL ou l’ALS

Leur montant moyen est actuellement de 174 €, mais il diffère en fonction du montant loyer  et de la situation de chacun. Il est possible de faire une simulation sur le site de la CAF afin de connaitre le montant de l’aide dont votre enfant  pourra bénéficier pour le financement de son logement.

  • L’APL (Aide Personnalisée au Logement) est généralement versée directement par la CAF au bailleur d’un logement conventionné. L’étudiant ne verse alors au propriétaire que le solde restant.
  • L’ALS (Allocation de Logement à caractère Social) s’applique aux logements non conventionnés (chambre en foyer ou en résidence, studio, appartement). L’ALS peut être versée directement au locataire ou au bailleur.

Loca-Pass

Une avance loca-Pass peut être sollicitée pour financer le dépôt de garantie d’un nouveau logement étudiant.

Les allocations pour la diversité dans la fonction publique

Elles peuvent être versées aux étudiants inscrits notamment dans des IPAG (Institut de préparation à l’administration générale), afin de préparer un concours de la fonction publique. Elles sont contingentées et attribuées par les préfets.

L’aide Erasmus+

Elle est attribuée aux étudiants effectuant une partie de leurs études (3 mois à 1 an) en Europe. Il faut s’adresser au service des relations internationales de son établissement au moins six mois à l’avance, voire, un an.

La prestation compensatoire du handicap

Une aide personnalisée destinée à financer les besoins liés à la perte d’autonomie des personnes handicapées, versée par le Conseil Général. Informations sur : www.handicap.gouv.fr

L’ACS

Pour compléter les remboursements de la Sécurité sociale, à défaut de remplir les conditions d’attribution de la CMU complémentaire, les étudiants peuvent  bénéficier, sous réserve de remplir les conditions de ressources, d’une aide pour financer une complémentaire santé : l’aide au paiement d’une complémentaire santé (ACS). Elle permet d’obtenir un financement total ou partiel en cas de ressources modestes.

Les bénéficiaires de l’ACS ont droit à des réductions sur leurs factures d’électricité et de gaz naturel, sans démarche supplémentaire : leurs coordonnées sont envoyées directement par la caisse d’Assurance Maladie aux fournisseurs d’énergie, qui proposeront alors des tarifs réduits.

Le simulateur pour connaître ses droits à l’ACS (ou la CMU) : http://www.ameli.fr/simulateur-droits/public/

D’autres aides possibles

Aides des régions, départements, communes : certaines ont instauré le revenu minimum étudiant (RME) ; aides des ministères ou des fondations privées (Fondation de France, Cetelem)… Il faut se enseigner auprès du Crous ou de son établissement de formation.

Accompagnement scolaire PEEP


Pour accompagner vos enfants dans leur scolarité, à leur rythme, découvrez ici en vidéo ce dispositif 100% internet . Il vous propose :

  • Un service d’accompagnement scolaire qui couvre tous les niveaux du CP à la Terminale.
  • Des programmes conformes aux programmes officiels avec des contenus rédigés par des enseignants de l’Éducation nationale.
  • Des outils de suivi pour suivre la progression de vos enfants.
  • Des modules de révisions Brevet et Baccalauréat, et « spécial vacances « 
  • Un service de tutorat en ligne : une aide immédiate en Maths, Français, Physique-Chimie, Anglais et SVT du CP à la Terminale !

Chaque enfant abonné pourra être assisté du lundi au vendredi entre 17h et 20h  même le dimanche, les jours fériés et les vacances scolaires !

Le tutorat, comment ça marche ?

  • Un accès illimité à l’Encyclopédia Universalis.
  • Chaque abonnement comprend 1 compte parents plus 5 comptes enfants.
  • Un abonnement à une classe donne aussi accès à la classe de niveau inférieur et supérieur.

 

Offres d’abonnements à des tarifs promotionnels jusqu’au 31 janvier, découvrez les vite !

 

Seule dans Raqqa de Hala Kodmani

Une enquête foudroyante : l’histoire de Nissan Ibrahim, syrienne, musulmane et résistante, dans une ville devenue la « capitale du diable ».

Résumé de l’ouvrage

Née à Raqqa, professeur de philosophie, Nissan nous livre sur Facebook son journal de bord et son combat pendant quatre années de dictature meurtrière. Que signifie être une femme en Syrie entre 2011 et 2015 ? À quoi ressemble la vie au temps des décapitations, des tortures, des bombardements ? Les posts de Nissan racontent la tragédie syrienne, la lutte d’un peuple contre deux machines de mort : le régime de Bachar al-Assad et l’État islamique. Ce dernier n’a pas apprécié : en janvier 2016, Daech annonçait qu’elle avait été « exécutée ». Elle avait trente ans.
C’est une histoire édifiante. Le journal d’une insoumise au cœur de l’enfer syrien, exhumé et raconté par Hala Kodmani. On y découvre une jeune femme stupéfiante, pleine d’humour, de peurs, de rêves et d’espoir pour son peuple et son pays.

La presse en parle :

  • « Un témoignage poignant, entre espoir et désillusion, sur lequel Hala Kodmani a su poser les mots justes. » Delphine Minoui, Le Figaro
  • « Ce livre devrait être distribué dans les collèges et les lycées. Il raconte mieux que tous les grands essais et documents la complexité de la guerre en Syrie et son impact sur la population civile. » Alexandra Schwartzbrod, Libération
  • « L’histoire que raconte admirablement Hala Kodmani retrace le parcours de Nissan à tracers ses posts sur Facebook. Son témoignage est surtout un parcours politique et intellectuel. » Romain Gubert, Le Point
  • « Un livre bouleversant ! Lisez-le ! » Nicolas Demorand, France Inter
  • « C’est une histoire édifiante digne du journal d’Anne Franck. » Leila Kaddour-Boudadi, France Inter
  • « Hala Kodmani était la seule à pouvoir redonner vie à cette Antigone syrienne, sa petite sœur de cœur, de chagrin, de colère et de combat. » Ariane Bonzon, Slate
    « Une plongée glaçante dans l’histoire vraie de Nissan Ibrahim. » Hugues Lefèvre, Famille Chrétienne

128 pages / 5.95€ – Disponible en librairie

Agenda des salons

Manifestation Date Lieu
Infosup et l’Etudiant 24 et 25 janv CLERMONT-FERRAND – Polydôme
Salon de l’apprentissage, de l’alternance et des métiers 25 et 26 janv PARIS – Parc des expositions –  Porte de Versailles
Salon de l’Etudiant 1er et 2 février DIJON – Parc des Expos
Salon Studyrama Sup’Altenance 02-févr LYON  – Espace Double Mixte
Salon du lycéen et de l’étudiant 02-févr CHAMBERY – Parc des Expositions
Mondial des Métiers 7 au 10 février LYON – Eurexpo
Salon ONISEP – Village de la Chimie 15 et 16 février PARIS – Cité ds Sciences et de l’industrie
Salon de l’Etudiant 15 au 17 février PARIS – Parc de Expos
Studyrama Sup’Alternance 16-févr MONTPELLIER – Le Corum
Salon de l’apprentissage et de l’alternance 1er et 2 mars RENNES – Parc des Expos Rennes aéroport
Salon Studyrama Etudes supérieures et Alternance 02-mars RENNES – Centre des Congrès – Couvent  des Jacobins
Salon Studyrama Etudes supérieures et Alternance 02-mars LILLE – Les Halles de la filature
Salon de l’apprentissage et de l’alternance 8 et 9 mars SRASBOURG – Parc des Expos
Salon de l’apprentissage et de l’alternance 8 et 9 mars LYON – Cité internationale
Salon de l’Etudiant 9 au 11 mars PARIS – Parc des Expos Porte de Versailles
Studyrama Etudes Sup et alternance 09-mars BORDEAUX – Palais de la Bourse
Salon de l’apprentissage et de l’alternance 15 et 16 mars MARSEILLE – Parc des Expos Chanot – Palais de l’Europe
Salon Studyrama Etudes supérieures et Alternance 16-mars TOULOUSE – Espace Vanel
Salon des licences Pros en IUT 23-mars PARIS  – IUT Diderot  (18ème)

Les inscriptions sur PARCOURSUP : c’est maintenant !

 

Les bacheliers 2018 ont été les premiers à s’inscrire sur cette plateforme. Voici les informations à connaitre pour bénéficier pleinement de toutes les possibilités qui vous sont offertes.

Une meilleure information et un accompagnement pour l’orientation au lycée

Deux professeurs principaux en classe de terminale accompagnent individuellement les élèves dans la construction de leur projet d’études

Ces professeurs sont chargés de coordonner les « fiches Avenir » donnant un avis sur vos vœux. Vous pouvez bénéficier d’une aide à l’orientation dans le cadre du tutorat, et de nouveaux outils numériques sont mis à votre disposition par l’ONISEP. Informez-vous sur www.terminales2018-2019.fr

Intégration dans l’année de terminale de semaines dédiées à l’orientation

L’objectif est de mieux vous informer sur les métiers et les formations qui y mènent. Ces semaines sont organisées relativement tôt dans l’année, la 2nde se déroulant en même temps que les JPO des établissements d’enseignement supérieur (voir cahier régional en pages centrales).

Une meilleure connaissance des attendus pour réussir dans la filière souhaitée

Les connaissances et aptitudes requises pour intégrer une filière donnée prennent en compte les bulletins scolaires, les notes aux épreuves anticipées, mais aussi parfois une lettre de motivation, la présentation d’un projet ou le suivi de MOOC  permettant une remise à niveau dans certaines matières. Il peut y avoir des compétences spécifiques complémentaires demandées (par exemple en sport, pour la filière STAPS).

Des mesures pour favoriser la réussite dans l’enseignement supérieur

Examen approfondi par le Conseil de classe du projet d’orientation de chaque élève

Vos intentions d’orientation seront exprimées avant le 1er Conseil de classe. Des recommandations seront formulées par les enseignants pour vous aider à affiner votre choix. A l’issue du second trimestre, le Chef d’établissement émet un avis sur vos vœux via les « fiches Avenir ».

 Des parcours personnalisés

Les formations non sélectives telles que l’université n’ont pas la possibilité de refuser un candidat s’il reste des places disponibles. Elles peuvent en revanche proposer un parcours à la carte à ceux qui n’ont pas les attendus requis. Vous pouvez recevoir la réponse « oui, si » conditionnant votre acceptation dans la filière choisie à une remise à niveau dans le cadre d’un « parcours personnalisé ».

Les CAES

Des « Commissions d’accès à l’enseignement supérieur » présidées par les Recteurs ont été mises en place dans chaque académie. Elles sont chargées de proposer des formations aux bacheliers qui n’auraient pas de proposition satisfaisante lors de la procédure d’affectation.

Des « contrats de réussite pédagogique » pour mieux suivre le parcours de l’étudiant

Les droits sociaux (ex : bourses) seront garantis sur la base de ces contrats de réussite.

Une simplification des inscriptions et de la gestion des voeux


Une plateforme simplifiée
 : 10 voeux maximum et non hiérarchisés pour éviter le choix par défaut

Vous pourrez formuler jusqu’à dix vœux. Les vœux n’étant pas classés, chacun doit être motivé. Les formations seront dans la mesure du possible regroupées : il sera par exemple possible de postuler à « une PACES en Île-de-France ».

MODE D’EMPLOI

Inscrivez-vous sur la plateforme : vous aurez besoin de votre n° INE, d’une adresse mail active, de votre n° de téléphone portable et des notes obtenues aux épreuves anticipées. Validez ensuite vos informations d’inscription.

Formulez vos vœux : vous pouvez formuler 10 vœux sous statut étudiant et 10 voeux supplémentaires pour des formations en apprentissage. Pour l’ensemble des vœux multiples de licence, BTS, DUT, CPGE, vous pouvez formuler 20 sous-vœux maximum. Pour les écoles de commerce et d’ingénieurs, le nombre de sous-vœux est illimité.

Motivez vos vœux: c’est une saisie obligatoire sur la plateforme ; joignez les documents demandés.

Confirmez vos vœux avant la date limite indiquée dans le calendrier ci-dessous

Répondez aux propositions d’affectation en respectant les délais variant de 1 à 7 jours suivant la période. Vous avez pu recevoir plusieurs types de réponses :

  • « oui » ou « oui, si » à un seul vœu : vous acceptez ou refusez la proposition, et vous gardez le bénéfice des vœux en attente.
  • « oui » ou « oui, si » à plusieurs vœux :  vous devez choisir une seule proposition parmi celles-ci mais vous gardez le bénéfice des vœux en attente.
  • « en attente »: si vous avez eu cette réponse pour tous vos vœux, attendez que des places se libèrent.
  • « non » : si vous avez eu cette réponse pour tous vos vœux, attendez la phase complémentaire.

CALENDRIER  PARCOURSUP 2019

Novembre – décembre 2018 : phase d’information

Recherche d’information – 1ère semaine de l’orientation

Conseil de classe du 1er trimestre avec  émission de recommandations

22 Janvier au 14 mars 2019 : phase de vœux

Inscription sur Parcoursup et saisie des vœux

Conseil de classe du 2nd trimestre ; avis du Chef d’établissement et des professeurs sur les formations souhaitées via les « Fiches Avenir »

14 mars au 3 avril  2019

Dossiers à compléter et confirmation des voeux

Mai à juillet 2019 : phase principale de réception et d’acceptation des propositions

A partir de mi-mai   Publication des propositions de formation et réponse par les élèves dans les délais indiqués

Avant fin juillet        Confirmation d’inscription auprès de la formation choisie

Fin juin à mi-septembre 2019 : phase complémentaire

Ouverture de la procédure complémentaire pour les candidats n’ayant obtenu aucun voeu, avec réunion hebdomadaire des commissions rectorales d’accès au supérieur

Le Permis de conduire : un sésame

Le permis de conduire est une étape importante de la vie lycéenne. Quand vos enfants deviennent étudiants, même s’il est plus utile dans certaines régions que dans les grandes villes bien équipées de réseaux de transport urbain, c’est pour eux  un pas de plus vers l’autonomie.

Voici les dernières nouveautés :

• Obligation pour les Préfectures d’inscrire les candidats libres dans un délai de deux  mois pour passer le permis de conduire, pour un 1er passage, puis dans le délai moyen constaté pour le département, pour une 2nde présentation.

• Si vous passez votre permis avec une voiture ayant une boite de vitesse automatique,  le nombre d’heures minimal de conduite est ramené à 13 h, et  il suffit d’avoir une formation supplémentaire de sept heures, au plus tôt six mois après l’obtention de votre permis, pour pouvoir conduire une voiture à boite mécanique sans repasser l’examen avec un inspecteur.

. L’examinateur est chargé de poser une question de sécurité routière sur les premiers secours

Différentes formules possibles

. Peut-être avez-vous opté avec vos enfants  pour la conduite accompagnée appelée apprentissage anticipé de la conduite. Il faut bien évidemment d’abord passer le code. Une fois ce premier sésame obtenu, un minimum de 20 heures de conduite en auto-école est indispensable. A l’issue de cela, une attestation de fin de formation initiale (AFFI) à  remettre à votre assureur est délivré  à votre enfant, et il va  pouvoir continuer à perfectionner sa conduite en parcourant 3 000 km minimum.

. A partir de l’âge de 18 ans ; c’est le dispositif de conduite supervisée qui est proposé. Il  est  demandé de parcourir 1 000 km dans un délai de trois mois minimum.

Dans le cadre de ces deux formules, le prix de la première assurance sera généralement plus doux.

. La méthode traditionnelle :  un forfait est généralement proposé pour le code, mais il est aussi possible de s’entrainer sur Internet. Pour la conduite, l’auto-école a l’obligation d’effectuer une évaluation préalable pour pouvoir communiquer un nombre d’heures prévisionnel.

Certaines auto-écoles proposent également des forfaits pour la conduite, le plus souvent sur une base de 20 heures. Renseignez vous bien sur le prix de l’heure de conduite supplémentaire, car c’est au final ce qui fera la différence dans le budget. La réglementation impose un affichage des prix bien visible à l’extérieur et à l’intérieur de l’auto-école. Beaucoup de forfaits tournent autour de 1 200 €, mais avec des disparités pouvant entrainer des tarifs allant de 700 € à 1 400 €. Quant à l’heure de conduite, les tarifs sont libres. Elle peut varier de 35 € à 55 € de l’heure, selon les villes.

 

Un site pour comparer les auto-écoles (taux de réussite indiqué) :  

www.vroomvroom.fr

Le Permis Libre, partenaire de la PEEP, vous propose une offre promotionnelle à 29 € au lieu de 49 € jusqu’au 06/01/2019

Pour passer votre code

Renseignez-vous !

Le financement de votre permis


Le permis à 1 

Il s’agit d’un prêt à taux zéro que les jeunes de 15 à 25 ans peuvent obtenir pour financer leur permis. Pour en bénéficier, il faut que la banque et l’auto-école choisie soient partenaires de l’opération. Votre enfant  remboursera ensuite 1 € par jour, soit 30 € par mois. La banque peut exiger une caution.

La bourse au permis 

Il existe un dispositif permettant aux jeunes de 18 à 25 ans sans ressources, de bénéficier d’une prise en charge d’une partie du coût du permis de conduire par leur commune en échange d’un nombre d’heures de travaux d’intérêt collectif. Renseignez-vous dans votre ville pour savoir si cela se fait.

Nouveau !

Les jeunes apprentis bénéficieront d’une aide de 500 € pour passer le permis de conduire à partir de 2019.

Les aides des collectivités locales 

Elles peuvent être proposées par les Régions ou les Conseils Généraux (départements).

N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre Mairie afin de savoir si vous pouvez bénéficier d’une aide de la Région ou de votre Conseil Général

Calendrier des salons

Manifestation Date Lieu
Salon de l’Etudiant 30/11  et 1er décembre Grenoble – Alpexpo
Salon Studyrama des études supérieures 30/11  et 1er décembre Bordeaux – Hangar 14
Forum Avenir étudiant 30/11  et 1er décembre Reims – Parc des Expos
Salon des 1ères et Terminales 1er décembre Paris – Cité  Internationale  Universitaire

Salon ORIACTION Onisep et l’Etudiant 6 au 8 décembre Nancy – Lorraine’ Expo
Salon des 1ères et Terminales 08-déc Marseille – Parc Chanot
Salon de l’Etudiant 08-déc La Rochelle – Parc des Expos
Salons des concours et prépas 08-déc Paris –  Espace Champerêt
3 salons : santé – social, études et métiers d’avenir, environnement et développement durable 9 et 10 décembre Paris –  Espace Champerêt

Les tests pour l’aider à choisir son orientation

Voici des tests d’orientation proposés en ligne. Votre enfant doit les prendre avant tout comme des pistes de réflexion et d’investigation sur lui-même et sur des possibilités de métiers.Il faut se méfier des tests très courts qui semblent donner une réponse assez précise et il est préférable de prendre conseil auprès  d’un professionnel qui saura  l’accompagner dans l’analyse des résultats. Sauf peut-être s’il a juste besoin de conforter un choix déjà bien avancé.

.www.onisep.fr/Decouvrir-les-metiers/Des-metiers-selon-mes-gouts/Quiz-quels-metiers-pour-moi : onze questions sur vos goûts, votre devise, votre vision du monde idéal, ce que vous aimez faire le week-end, …. vous sont posées.  5 à 11 items de réponse sont listés, vous pouvez en choisir plusieurs. A l’issu du test, un diagramme de présentation des résultats indique quels seraient les secteurs les plus pertinents pour vous.

  • https://kledou.fr/: vous répondez à vingt questions présentant des situations pour lesquelles trois items de réponse sont proposés. Vous devez indiquer pour chacune votre préférence (le + et le -). A l’issue de ce test, le site vous propose un profil de personnalité avec un schéma et un pourcentage attribué à vos caractéristiques (investigateur, pratique, social, créatif…). Des propositions d’orientation dans trois secteurs d’activité et dans des métiers associés vous sont faites.

. https://www.letudiant.fr/test/etudes.html : le site de l’étudiant vous propose des tests thématiques multi-secteurs, selon votre Bac, par type de cursus (université, écoles de commerce,…), type d’études (alternance, international) ainsi qu’un  mystérieux test « myself & co ». Choisissez le plus adapté à l’état d’avancement de votre  réflexion. Attention, cela est intéressant car des pistes de réflexion vous sont données ; cependant, à l’issue de certains QCM, vous vous verrez proposé une formation dans l’école qui « sponsorise » le test. N’oubliez pas de regarder avec des professionnels de l’orientation les autres formations possibles.

. https://test-orientation.studyrama.com/ : test en trois parties évaluant les intérêts professionnels, la motivation et la personnalité. Les trois peuvent êtres faits indépendamment ou à la suite. Pour le test de personnalité par exemple, 45 étapes constituées de deux propositions vous seront présentées. Vous devez indiquer celle qui vous correspond le mieux.  A l’issu du test, des tendances de personnalité vous sont données dans cinq domaines, à l’aide d’un nuancier de couleurs : affirmation de soi, réceptivité, mode de pensée, style de travail, gestion des émotions.

. http://www.timeto.fr/test_orientation_gratuit.php : bilan d’orientation gratuit en ligne à quatre étapes de la vie. Il existe un niveau lycéen. Vous précisez au  départ si vous êtes une fille ou un garçon. Une quarantaine de  photos vous sont ensuite proposées. Pour  chacune, vous devez vous mettre à la place du personnage central, et indiquer si vous avez un ressenti positif, négatif ou neutre. Les résultats vous sont envoyés à votre adresse mail. Les centres d’intérêts prédominants apparents sont présentés dans un diagramme (logique-technicité, disponibilité à aider, sens esthétique et créatif,…). Pour dix d’entre eux, il est expliqué ce que cela peut avoir comme résonance en termes de métiers.

. www.top-metiers.fr/test-orientation-metiers :  quatorze questions suivies chacune de trois items de réponse vous sont proposées. Vous indiquez celle à laquelle vous vous identifiez le plus et le moins. A la fin du test, un schéma d’aptitudes vous est restitué (relationnel, force de caractère, empathie, méthodique,…) ainsi qu’une liste de métiers proposés en relation avec le profil ressorti. Un pourcentage de correspondance leur est associé, et un accès à une fiche sur chaque métier est ensuite disponible.

 

Si vous décidez de passer un ou deux tests, choisissez un moment où vous avez un peu de temps devant vous, de manière à pouvoir prendre du recul et réfléchir à ce que cela signifie pour vous, après la lecture des résultats.