Agenda de janvier-février 2021

Dates à retenir : ouverture des inscriptions sur Parcoursup du 20/01 au 11/03.

Retrouvez dans l’agenda les événements des semaines à venir, organisés pour la plupart en distanciel.

Le Figaro Etudiant : choisis ton orientation du 20/01 au 17/03

27/01 au 03/02 : art-création -communication

03 au 10/02 : santé – social – paramédical et numérique -informatique

10 au 17/02 : banque – finance – assurance et et compta – gestion – RH

24 au 31/03 : stages, alternance et 1er emploi

L’ETUDIANT – salon virtuel du 21 au 23/01

Etudes supérieures en Ile-de-France

Evénements du CIDJ du 21/01 au 06/02

Conférence Parcoursup / réussir son orientation : en présentiel au CIDJ le 26/01

Semaine de l’Orientation du 01 au 06/02

Webinaire : les étapes de Parcoursup le 03/02

Webinaire alternance (CIDJ et ANAF) le 03/02

Café des Parents (en virtuel) « parents de lycéens face aux différentes étapes de l’orientation  » le 06/02

Salon STUDYRAMA 

Sup Alternance Rhône-Alpes et salon des formations numériques de la région le 06/03

 

 

 

Ouverture de  Parcoursup : bien démarrer sur la plateforme

Depuis le 20 janvier, les élèves de terminale peuvent saisir leurs vœux sur Parcoursup. La plateforme était déjà ouverte depuis le mois de décembre pour leur permettre de découvrir les formations, mais maintenant, les choses sérieuses commencent !

La formulation des vœux sur la plateforme : du 20/01 au 11/03

Pour votre enfant, la 1ère étape consistera à créer son espace candidat. Il aura besoin des éléments suivants :

  • Une adresse mail active, consultée régulièrement
  • Son numéro de téléphone
  • Son numéro d’INE
  • Les notes obtenues aux épreuves anticipées

L’étape suivante est celle des vœux. Il est autorisé à en formuler 10 non classés, et des sous-vœux pour certaines formations. Par exemple, pour un BTS en commerce international, il pourra postuler auprès de 10 établissements. Le nombre maximum de sous-vœux toutes formations confondues est de 20. Des exceptions sont prévues pour :

  • Les concours communs d’Ecoles de commerce et d’écoles d’ingénieurs
  • Sciences Po
  • Les IFSI (Instituts de formation aux soins infirmiers) et EFTS (Etablissements de formation en travail social)
  • La licence PASS (accès aux études de santé) en Ile-de-France

Il est également à noter qu’une formation demandée en enseignement initial et en alternance ne correspond qu’à un seul vœu. Il en est de même si votre enfant postule pour une classe prépa (CPGE) en internat et en externat.

La confirmation des vœux 

Pour chaque formation choisie, conseillez à votre enfant de bien vérifier au préalable le taux de succès des bacheliers de sa série, et les attendus. Cela l’aidera à préparer son projet de formation motivé à adapter pour chacune.

Ces projets ressemblant à des lettres de motivation peuvent être rédigés dès la formulation des vœux, mais les élèves ont jusqu’au 08/04 pour les finaliser.

Ils doivent être constitués de 1500 caractères maximum, soit 200 à 250 mots (environ un  quart de page  A4). Ils seront étudiés par les professeurs du lycée de votre enfant qui rempliront sa fiche Avenir et transmis aux formations qu’il souhaite intégrer.

C’est aussi durant cette période allant jusqu’au 08 avril que devra être faite la  confirmation de chacun de ses voeux, mais il ne pourra plus en formuler de nouveaux.

 

 

La PEEP partenaire de GO & LIVE pour les séjours linguistiques

Avec Go & Live, mon enfant se perfectionne en langue de façon ludique !

Pendant cette pandémie, progresser en langue reste possible avec de nouvelles formules en France.

LA PEEP PARTENAIRE DE GO & LIVE, pour les séjours linguistiques

Go and live, c’est une large gamme de séjours et d’activités notamment via sa marque Nacel.

Intensifs ou en multi-activités, en collège ou en famille pour les jeunes lycéens.

Cette année Go and live au vu de  la crise sanitaire  propose aussi des Séjours Anglais à Biarritz :

Apprenez l’anglais sans quitter la France avec notre séjour cours et découverte au sein de l’école de langue internationale de Biarritz. Visite de la ville, atelier de pelote basque, aquarium… les plaisirs du Pays Basque associés à des cours d’anglais dispensés par un professeur anglophone natif pour des vacances pas comme les autres.

L’anglais à Biarritz

Mais également la formule : Séjours anglais, près de chez vous, dans votre ville : sans hébergement

Apprenez l’anglais près de chez vous !

La PEEP a négocié une réduction de – *10% pour ses adhérents (lors de la réservation d’un séjour, préciser votre adhésion à la PEEP en indiquant votre numéro d’adhérent). Découvrez tous les séjours de notre partenaire sur :

 https://www.goandlive.com

*Réduction plafonnée à 200 Euros par séjour, transport inclus – Pas de frais de dossier

 

 

 

Salons étudiants et journées portes ouvertes virtuelles : comment les optimiser

 Comment bien  préparer sa visite sur un salon numérique ?

Commençons sur une note positive, le développement de ce type d’événement  vous permet ainsi qu’à votre enfant de gagner du temps : pas de déplacement et même la possibilité d’aller sur des salons d’une autre ville alors que vous ne l’auriez pas envisagé en présentiel. Avant d’entamer sa visite sur un salon virtuel, il est généralement demandé de s’inscrire. Cela est gratuit ; il suffit que l’élève complète un formulaire.  Cela peut en général se faire plusieurs semaines à l’avance. A l’issue de leur inscription, les futurs visiteurs accèdent à différentes informations telles que la liste des exposants et celle des conférences. Cela permet de bien se préparer en choisissant les stands virtuels des établissements qui vous intéressent et en allant au préalable sur leurs sites pour noter les informations disponibles, celles manquantes et donc les questions à poser lors de la visite.

Si votre enfant a prévu de participer à plusieurs salons numériques, et d’asssiter à des conférences, il aura la possibilité de sélectionner des thématiques différentes, de l’un à l’autre. Le plus simple pourra être de préparer un tableau pour pouvoir ensuite comparer les formations en notant par exemple leur durée, les conditions d’accès, l’homologation du diplôme, le rythme de l’année scolaire avec le nombre d’heures de cours hebdomadaires et les périodes de stages, le coût des études, les conditions de validation du diplôme (type d’examen,..),  le classement éventuel de l’école, les accréditations internationales,…

 La visite sur un salon virtuel en 6 étapes 

 . Se pré-inscrire en communiquant une adresse mail régulièrement consultée afin de pouvoir prendre connaissance à temps des informations communiquées par les organisateurs.

. Préparer sa visite en notant les coordonnées du site sur lequel se connecter, le jour et les horaires de l’événement ainsi que des conférences choisies. Votre enfant aura pris soin de noter les informations à obtenir (non disponibles sur le site des établissements).

.  Se rendre sur les stands virtuels des établissements sélectionnés. Très souvent, des brochures numériques complètes sont consultables et des vidéos disponibles. II peut s’agir d’une présentation de la formation par des enseignants, de témoignages d’étudiants ou d’anciens élèves.

. Participer aux tchats : pour obtenir des compléments d’information, n’hésitez-pas à poser des questions sur les tchats.

. Assister aux conférences virtuelles : vous pourrez de cette manière obtenir des informations transverses sur une filière d’études, ses débouchés professionnels, les différentes voies d’accès,..

. Noter les informations obtenues et éventuellement la date d’une prochaine JPO virtuelle des établissements pour lesquels vous souhaitez aller plus loin.

 Les JPO virtuelles, comment cela fonctionne ?

Globalement, trois  possibilités peuvent se présenter :

  • Les tchats et FAQ (foires aux questions): c’est la forme la plus simple. Elles peuvent se dérouler sur Youtube, Facebook, Instagram, ou les trois simultanément. Un représentant de l’établissement, par exemple le Directeur, est face à une caméra et répond aux questions posées après avoir fait en général une présentation de la formation.
  • Les visites virtuelles d’établissements. Certaines écoles ont filmé leurs locaux : salles de classes, laboratoires, cafét et vous offrent la possibilité de les découvrir. Cette présentation est complétée d’une présentation des formations proposées.
  • Une plateforme interactive. Vous y accédez via une page internet conçue spécifiquement pour ce type d’événement. Vous pouvez avoir l’occasion de vous déplacer sur des stands virtuels de l’établissement (pour chaque formation, la vie associative,..), accéder à une brochure numérique et/ou des infographies, laisser vos coordonnées et obtenir en live ou en différé des réponses à vos questions.

Même si votre enfant est en 1ère, conseillez-lui de s’inscrire à certains de ces salons virtuels. Cela lui permettra de commencer à avancer dans sa réflexion sur son orientation sans y passer trop de temps.

 

Se perfectionner en langues pour le Bac et le supérieur

Les épreuves de langues du nouveau Bac

Les élèves inscrits dans la série générale peuvent désormais choisir entre deux spécialités en anglais : « anglais » ou « anglais contemporain ». La première est considérée plus littéraire et la seconde davantage tournée vers l’actualité.  La crise sanitaire est venue une fois de plus bouleverser la mise en place  du nouveau Bac, car les évaluations communes ont été remplacées par le contrôle continu, notamment les langues vivantes. Il faut cependant retenir que l’esprit de la réforme est de renforcer l’importance de l’oral. La compréhension orale sera évaluée en 1ère et en terminale, et l’expression orale en terminale. La méthodologie d’évaluation est parue au B.O. du 31/07/2020. Une évaluation écrite sera bien sûr maintenue. La note globale sur 20 sera répartie à part égale entre la compréhension et l’expression. Si vos enfants sont en 2nde ou en 1ère, la réforme devrait pouvoir s’appliquer pleinement pour eux.

Des solutions pour progresser de façon ludique

Si votre enfant ne semble pas passionné par les langues, peut-être cela vient-il simplement du fait que les méthodes d’enseignement utilisées au lycée ne lui conviennent pas. Avec des  techniques moins traditionnelles, il peut y avoir rapidement un déclic.

Regarder des séries ou des films en V.O. constitue une bonne solution pour habituer son oreille aux sonorités d’une langue. Au début, l’idéal serait de trouver des films en V.O. sous titrés en anglais. Autre bonne solution : regarder le journal télévisé des chaînes étrangères.  Le temps de concentration requis est moins important (environ 10 minutes), et il y a des images pour aider à la compréhension. Enfin, regarder des séries est très facile d’accès avec Netflix. Il pourra regarder avec les sous-titres en français, puis en anglais et ensuite sans sous-titre. Il s’habituera à un accent authentique, anglais ou américain selon la série, et aux expressions idiomatiques.

Communiquer avec des natifs de la langue apprise. Certains professeurs proposent à leurs élèves des correspondants. Cela reste une bonne solution pour que votre enfant ait un contact de son âge dans le pays. Dans ce but, le Goethe Institut organise des « Speed dating » pour trouver un binôme. Certains lycées  reçoivent des étudiants étrangers : en s’investissant dans les associations qui les accueillent, vos enfants auront l’occasion de rencontrer des natifs. Et s’ils préfèrent communiquer en ligne, de nombreux forums lui en donneront l’occasion.

Lire pour enrichir son vocabulaire. Tous les adolescents ne sont pas enclins à lire, mais peut-être qu’il le fera plus volontiers sur internet. Beaucoup de jeunes suivent aujourd’hui des blogueurs internationaux qui communiquent en anglais avec leur communauté. Il suffit qu’ils proposent de l’actualité sur un sujet qui passionne votre enfant : cela va de son sport préféré à la sauvegarde de la planète. Mais faites-lui confiance, il trouvera tout seul

Partir à l’étranger constitue toujours une bonne solution, même si cela n’est pas simple  à court terme avec la crise sanitaire. Au lycée,  un séjour linguistique d’une ou 2 semaines, permet à certains jeunes qui avaient un blocage, d’avoir un déclic. Il suffit qu’ils aient eu de bons contacts avec d’autres jeunes anglophones  pour que cela suscite chez eux l’envie de communiquer plus facilement. D’ailleurs, ils restent souvent en relation. Pour savoir quels sont les organismes sérieux, vous pouvez aussi obtenir des renseignements par mail auprès de la PEEP : sejours@peep.asso.fr. Et n’oubliez pas que votre enfant appréciera d’autant plus son séjour qu’il l’aura choisi lui-même. Impliquez-le !

Utiliser les sites internet et applications. Habitué peut-être à ce que vous lui reprochiez de passer trop de temps sur écran, votre enfant sera surpris que vous lui proposiez des applications pour progressez en langues de façon ludique. En voici quelques-unes :

  • BABEL (pour android et IOS) : existe dans 13 langues. Choix préalable du niveau. Travail sur la prononciation également.
  • DUOLINGO (pour android et IOS). Pour débutants et expérimentés.  Un test à chaque niveau. Gain de points et de vies comme dans un jeu vidéo. Possibilité de rivaliser avec des amis.
  • FluentU (pour IOS et web) : vidéos tournées dans un contexte réel, sous-titres pour voir les mots, vocabulaire conservé dans une liste à réviser.
  • FLUENT FOREVER: un site, une appli et un livre. Une méthode pour mémoriser du vocabulaire en associant un mot à une image. Principe des flashcards (cartes mémoire).
  • MEMRISE (pour android, IOS et web) : aide à mémoriser di vocabulaire à l’aide de cartes avec des mots, leur sens et leur prononciation. Entrainement au TOEFL, pour les verbes irréguliers, etc..
  • MOSALINGUA (pour android et IOS) : 10 minutes par jour, pour mémoriser des mots, des phrases et des expressions anglaises.
  • EU (web): tarifs préférentiels pour les adhérents PEEP (- 20 %). Journal quotidien d’actualités internationales en anglais, sonorisé sous différents accents, cahier d’exercices avec de l’entrainement à la compréhension orale et de l’entrainement au Bac.

A savoir ! Une coach en langues étrangères a étudié des groupes de polyglottes et a observé qu’en s’exposant à la langue régulièrement, on progresse beaucoup plus vite :  30 minutes par jour sont plus efficaces que 7h consécutives.

 

 

l’Agitateur 2021 : un concours pour booster les initiatives étudiantes

L’Agitateur est un concours favorisant l’implication citoyenne autour du thème du « mieux vivre étudiant ». Votre enfant a des idées plein la tête pour améliorer la santé, les conditions de vie et d’étude des étudiants ? C’est le moment de se lancer et de les réaliser ! La Fondation SMERRA – Initiatives Étudiantes les soutient grâce à l’appel à projets de L’AGITATEUR.

Cet événement national est ouvert à toute personne âgée de 15 ans au minimum, ou association, de manière individuelle ou en groupe porteur d’un projet à but non lucratif et se déroulant en France.

Cette année, la nouvelle édition de L’Agitateur récompensera 6 projets :

  • 5 projets qui seront sélectionnés par un Jury composé de représentants des étudiants, du monde professionnel, de l’Enseignement Supérieur et des territoires.
  • 1 projet qui sera déterminé par le vote des internautes.

Les 6 projets seront récompensés par un soutien financier (montant total 24000€) et feront l’objet d’un accompagnement personnalisé par un expert pour permettre la réalisation ou le développement du projet !

APPEL A PROJETS DU 18/12/20 au 28/02/2021

Pour plus d’informations