Soutien scolaire : 3 méthodes de travail gratuites et du coaching avec Edumalin

edumalin

3 méthodes de travail gratuites et du coaching

Parents, avec Edumalin, le tout nouveau partenaire de la PEEP, vous êtes son meilleur soutien scolaire !

Edumalin, s’adresse aux parents et se centre sur les méthodes de travail. Le temps des devoirs devient plus efficace, plus serein et moins chronophage.

Sur www.edumalin.fr, en 2 clics, obtenez 3 méthodes gratuites pour résoudre le problème de votre enfant.

« Il ne veut pas faire ses devoirs… »

« Il n’est pas organisé,… »

« Il perd ses moyens en classe… »

« Il a du mal à apprendre ses leçons… »

….Vous reconnaissez votre enfant ?

Edumalin vous donne 3 clés pour chaque problématique afin d’aider votre enfant dans son travail personnel.

Si vous voulez aller plus loin dans l’accompagnement de votre enfant, Edumalin propose son coaching sur mesure : organisation du travail de votre enfant, des méthodes pour l’encadrer, les conseils du coach et un suivi par Chat (ou à domicile possible pour Paris).

Pour les adhérents de la PEEP, Edumalin propose une réduction de 20% sur toutes les formules. Notamment, la formule « coaching personnalisé UN MOIS »  sera même accessible à 59.99€ au lieu du tarif grand public de 89.99€ !

Les projets innovants des collégiens et lycéens primés par Science Factor

c_schmuck_2013_WF

Claudine SCHMUCK,  Directrice de Science Factor nous présente le dispositif.

Science Factor a pour vocation de réconcilier les adolescents, et tout particulièrement les filles, avec les métiers d’avenir. Depuis 10 ans, on observe une désaffection pour les filières scientifiques et techniques, et la proportion de filles ne progresse pas. L’engouement observé il y a quelques temps pour les métiers du numérique est retombé.

Pour les jeunes de la Génération Z, les milléniums, la notion de sens importe beaucoup, et cela est encore plus marqué chez les jeunes filles. Pour qu’une entreprise soit attractive,  Il ne suffit pas qu’elle propose des salaires importants. Ils cherchent autre chose, des projets en phase avec leurs valeurs, et une atmosphère de travail leur permettant de se sentir bien.

Le Prix Science Factor s’adresse aux jeunes de la sixième à la Terminale. Il n’est pas tourné vers l’excellence scientifique, mais vers l’innovation citoyenne. Il leur propose de construire un projet scientifique ou technique innovant, une invention ayant un impact positif au niveau sociétal, économique, ou environnemental. Cela se fait en équipe  de 4 personnes maximum, pilotée par une fille. Le but est de faire jaillir une petite étincelle en suscitant et accompagnant des projets dont la pertinence et l’utilité seront démontrés.

« Ces jeunes ont une imagination extraordinaire, et nous avons reçu des projets étonnants, qui ont été parfois commercialisés quelques années après » explique C. SCHMUCK. « Cela a été le cas pour une brosse à dents « intelligente » lancée ensuite  par une start-up et présentée cette année au Consumer Electronic Show de Las Vegas. Chez ces jeunes, on n’observe pas de résignation ni de morosité, mais une vraie envie d’agir. Il y a beaucoup de projets autour de l’environnement. Science Factor crée une passerelle entre eux et l’entreprise ».

Les prochaines rencontres Sciences Factor ont lieu le 7 mars 2017. Il est encore possible de s’inscrire jusqu’au 21 février. Renseignez-vous sur www.sciencefactor.fr/rencontres/find.php

 

Study Advisor : platerforme d’information sur les formations

Logo_StudyAdvisor_site_2 N

La vocation de cette plateforme: mettre à disposition des informations sur une formation, une école ou un projet professionnel et l’accès à un large réseau d’étudiants actuellement dans ces formations.

Ces étudiants, appelés « Advisors », sont disponibles pour partager leur expérience de manière authentique, objective, et bien entendu gratuite.

Pour profiter de ces retours d’expérience, il suffit de se rendre sur la plateforme www.studyadvisor.fr, de choisir le ou les Advisors qui correspondent à ses critères, et de sélectionner une disponibilité pour se faire contacter. L’Advisor appellera alors à l’heure convenue pour partager son expérience, et aider son interlocuteur dans son parcours d’orientation, en suggérant des formations et établissements qui correspondent à ses compétences, envies et projets futurs.

Le cas échéant, l’Advisor proposera même de mettre en relation son interlocuteur avec les responsables formation des établissements qui l’intéressent afin de que ces derniers le contactent et lui donnent tous les compléments d’informations dont il a besoin pour prendre une décision d’orientation. Tout cela sans avoir à se déplacer, ni débourser un centime !

Agenda de février-mars 2017

Agenda

AGENDA

FEVRIER 2017

 Manifestation

 Lieu

02 et 03 février Journées des universités Strasbourg
03 et 04 février Salon de l’apprentissage  et de l’alternance – L’Etudiant Rennes
09 février Horizon  Chimie Paris – Maison de la Chimie
11 février Salon de l’apprentissage  et de l’alternance – L’Etudiant Grenoble
17 et 18 février Salon de l’Enseignement Supérieur Lyon – Halle Tony Garnier
24 et 25 février Le Village de la Chimie Paris – Parc Floral
 

MARS 2017

03 et 04 mars Salon de l’apprentissage  et de l’alternance – L’Etudiant Marseille
10 et 11 mars Salon de l’apprentissage  et de l’alternance – L’Etudiant Lyon
10 au 12 mars Salon de l’Etudiant Paris
11 mars Journée des formations internationales Lille
11 mars Salon de l’apprentissage  et de l’alternance – L’Etudiant Clermont-Ferrand et Rouen
11 mars Salon des séjours linguistiques et culturels – Studyrama Rennes
14 mars Journée Jobs du CIDJ Paris – Le 104
17 et 18 mars Salon de l’apprentissage  et de l’alternance – L’Etudiant Lille et Nice
18 mars Salon Sup’Alternance et Formations hors APB – Studyrama Paris
24 et 25 mars Salon de l’apprentissage  et de l’alternance – L’Etudiant Toulouse

Le permis de conduire

Frau jubelt ber Ihren Fhrerschein

Le permis de conduire représente une  étape importante dans la vie lycéenne .
Même s’il est plus utile dans certaines régions que dans les grandes villes
bien équipées de réseaux de transport urbain, c’est un pas de plus vers
l’autonomie. 800 000 candidats se présentent chaque année, parmi lesquels
de nombreux jeunes venant d’avoir 18 ans.

Les évolutions

Consultation en ligne des résultats du permis possible depuis le 19/01/2015

Epreuve du code : la base de questions a été renouvelée et est passée de 700 à 1000 depuis le 02/05/2016

. Apprentissage anticipé de la conduite possible dès l’âge de 15 ans (depuis 2014)  et passage du permis possible à partir de 17 ans et demi, de manière à pouvoir conduire dès 18 ans.

Extension du dispositif du « permis à un euro par jour », afin que les candidats puissent continuer à en profiter après un 1er échec.

Surveillance des épreuves théoriques par des sociétés agréées par l’Etat et non plus par des inspecteurs depuis le 01/06/2016, pour que ceux-ci puissent se consacrer davantage au passage de l’examen pratique.

. Objectif : passer à un délai de 45 jours en 2017 pour passer l’examen contre 70 en moyenne actuellement (et jusqu’à 90 en Ile de France) : cela induirait une baisse de 400 € en moyenne du coût du permis.

Choisissez la bonne formule

Plusieurs solutions s’offrent à vous, selon votre âge, votre budget.

BON PLAN AVEC « LE PERMIS LIBRE »

Le pack « Mon code en candidat libre » comprend l’entraînement au code en ligne (cours et tests) ainsi que le kit candidat libre (CERFA02, CERFA 06 et les lettres de demande de place aux examens) pour s’inscrire gratuitement.
L’offre « Mon code en candidat libre » est valable jusqu’au 01/01/2018. Offre préférentielle pour les adhérents PEEP : http://peep.asso.fr/partenaires/nos-autres-partenaires/le-permis-libre/

Peut-être avez-vous opté pour la conduite accompagnée appelée apprentissage anticipé de la conduite, auquel cas vous êtes déjà lancé. Cela  est désormais  possible dès l’âge de 15 ans (article R.211-5 du code de la route). Il faut bien évidemment d’abord passer le code. Une fois ce premier sésame obtenu, un minimum de 20 heures de conduite en auto-école est indispensable. A l’issue de cela, vous recevez une attestation de fin de formation initiale (AFFI) que vous devez remettre à votre assureur, et vous  allez pouvoir continuer à perfectionner votre conduite avec, par exemple, la voiture de vos parents, en parcourant 3 000 km minimum.

A partir de l’âge de 18 ans ; c’est le dispositif de conduite supervisée qui est proposé. Il vous est simplement demandé, de parcourir  1000 km dans un délai de trois mois minimum, une fois que vous êtes titulaire du code, et toujours  après un minimum de 20 heures de conduite avec un moniteur d’auto-école.

Dans le cadre de ces deux formules, vous allez acquérir davantage d’expérience de la conduite. De ce fait,  vos chances d’obtention du permis de conduire sont meilleures, à condition de ne pas adopter les éventuelles mauvaises habitudes de votre accompagnateur !… Le prix de votre première assurance  sera généralement plus doux, ce qui peut aussi être un élément à prendre en compte au moment de choisir  la formule qui vous est la plus adaptée.

Si vous choisissez de passer votre permis de manière traditionnelle, un forfait vous sera généralement proposé pour le code. Pour la conduite, l’auto-école a l’obligation d’effectuer une évaluation préalable pour pouvoir vous communiquer un nombre d’heures prévisionnel, qui pourra ensuite varier selon vos progrès. Prévoyez en moyenne 30 heures de conduite si vous obtenez le permis du premier coup.

Certaines auto-écoles proposent également des forfaits pour la conduite. Ce sont le plus souvent des forfaits établis  sur une base de 20 heures de conduite, avec un délai maximum parfois d’un an. Renseignez vous bien sur le prix de l’heure de conduite supplémentaire, car c’est au final ce qui fera la différence dans votre budget. Et, bien évidemment, comparez plusieurs auto-écoles en vous renseignant sur place mais aussi autour de vous. La réglementation impose un affichage des prix bien visible à l’extérieur et à l’intérieur de l’auto-école. Beaucoup de forfaits tournent autour de 1200 €, mais avec des disparités pouvant  entraîner des tarifs allant de 700 € à 1400 €. Quant à l’heure de conduite, les tarifs sont libres. Elle peut varier de 35 €  à 55 € de l’heure, selon les villes.

Un site pour comparer les auto-écoles : comparateur.quelpermis.com

Le financement de votre permis

Le permis  à 1 €

Vous avez sans doute déjà entendu parler du permis à 1 €, et vous avez déjà bien compris que ce n’est pas ce qu’il vous coûtera au total. Ce serait trop beau !.. Il s’agit d’un prêt de 800 € à 1200 € à taux zéro que les jeunes de 15 à 25 ans peuvent obtenir pour financer leur permis. Pour en bénéficier, il faut que la banque et l’auto-école choisie soient partenaires de l’opération. Vous rembourserez ensuite 1 € par jour, soit 30 € par mois. La banque peut exiger une caution, par exemple de vos parents.

La bourse au permis

Il existe un dispositif permettant aux jeunes de 18 à 25 ans sans ressources, de bénéficier d’une prise en charge d’une partie du coût du permis de conduire par leur commune en échange d’un nombre d’heures de travaux d’intérêt collectif (40 à 50 heures). Renseignez-vous dans votre ville pour savoir si cela se fait.

Les aides des collectivités locales

Elles peuvent être proposées par les Régions ou les Conseils Généraux (départements).

Voici quelques exemples :

La Région Bourgogne Franche Comté : pour les jeunes de moins de 26 ans inscrits dans un parcours professionnel, financement d’une partie du permis de conduire avec le chèque permis, à hauteur de 500 € et en contrepartie de quinze heures de bénévolat dans une association.

Haut Rhin : aide de 160 € destinée aux jeunes de 16 à 25 ans du département qui veulent s’inscrire dans une auto-école dans le cadre de la conduite accompagnée.

Ile et Vilaine : le Conseil Départemental apporte, à travers le fonds d’aide aux jeunes, un soutien au financement du permis de conduire. Ceux qui sont accompagnés dans leur insertion sociale et professionnelle par la Mission Locale peuvent bénéficier d’une aide d’un montant pouvant aller jusqu’à 1300 €.

Loire Atlantique : le département attribue une aide de 500 à 1000 € pour les jeunes de 16 à 24 ans disposant de faibles ressources, et ayant obtenu un diplôme allant du CAP au BTS dans les deux dernières années.

Oise : dans le cadre du Pass Permis citoyen, les jeunes de 18 à 19 ans peuvent bénéficier d’une aide pouvant aller jusqu’à 600 € en échange d’une action citoyenne de 70 heures.

Yvelines : subvention à hauteur de 500 €  pour les jeunes du département. En contrepartie, les bénéficiaires s’engagent à participer à des projets citoyens dans les services du Conseil départemental ou au sein d’une association agréée. Cette action civique de 20 à 40 heures est un préalable au versement de l’aide forfaitaire.

Cette liste n’est pas exhaustive. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre Mairie afin de savoir si vous pouvez bénéficier d’une aide de la Région ou de votre Conseil Général (département).

APB : c\’est parti. Comment bien l\’utiliser ?

orientation

Les différentes  étapes en 2017 

    • 1ère étape : inscription électronique

Du 20 janvier au 20 mars 18h00 : ouverture d’un dossier électronique. On attribue à votre enfant un numéro d’inscription et un code confidentiel. Il saisit ses voeux par ordre de préférence (jusqu’à 36 candidatures dont 12 maximum par type de formation). Cet ordre reste confidentiel.

    • 2ème étape : confirmation des candidatures et classement des voeux

Jusqu’au 2 avril au plus tard : modification possible du dossier (saisie des notes, lettres de motivation,…) et validation les candidatures souhaitées. Important : possibilité de classement des vœux  jusqu’au 31 mai.

    • 3ème étape : propositions d’admission

A partir du 8 juin : réception de propositions. Consultez avec votre enfant la proposition d’admission post-bac qui lui est faite. Réponse avant le 13 juin 14h : « oui » s’il accepte ; « oui, mais » s’il espère une formation mieux classée ; «non, mais» s’il refuse cette proposition tout en maintenant sa candidature sur ses voeux prioritaires.

Deux autres phases de réponses aux candidats :

du 26 juin  au 1er juillet 14 heures

du 14 au 19 juillet 14 heures

    • 4ème étape : inscription administrative

Attention, ne confondez pas pré-inscription et inscription. En juillet, une fois les résultats du Bac connus, l’élève doit effectuer son inscription administrative auprès de l’établissement retenu conformément à ce qui lui a été attribué sur APB.

La procédure complémentaire

A partir du 27 juin et jusqu’au 25 septembre : si vous avez manqué le coche de la procédure obligatoire ou bien si votre enfant n’a reçu aucune proposition, il lui reste encore une chance.

Les recrutements sur concours

Certaines formations ne sont pas concernées par cette procédure. Un certain nombre d’écoles et d’établissements recrutent ainsi directement après le Bac en organisant leurs propres épreuves ou des concours communs. L’inscription sera définitive, une fois le diplôme en poche.

NOUVEAUTES APB POUR 2016-2017

 

. Mise en place d’un dispositif de candidatures groupées pour les filières en tension : droit, PACES, psychologie et STAPS. Choix  par l’élève d’une université prioritaire ; puis classement de l’ensemble des licences de l’académie  (ou de la  région pour l’Ile de France) ayant la même mention. Ces vœux comptent pour une seule candidature.

. Obligation pour chaque futur bachelier de série générale (S, ES, L) de choisir au moins une filière dite « libre » (non sélective) de manière à se garantir au minimum une proposition par APB.

. Une meilleure information des candidats sur les taux de réussite dans l’enseignement supérieur en fonction des profils d’entrée, l’insertion professionnelle….

. Objectif zéro papier : possibilité de joindre tous les documents dans le dossier électronique.

. En 3ème phase : réponse « oui, mais » possible pour se garder la possibilité d’avoir une autre proposition en procédure complémentaire.

. Prolongement de la procédure complémentaire jusqu’au 25 septembre

 

POUR REUSSIR SEREINEMENT ET EFFICACEMENT LA PROCEDURE D’ADMISSION SUR APB

1 – Préparez vous à bien respecter le calendrier et anticipez de manière à éviter d’éventuelles difficultés de connexion toujours possibles quand on atteint la date limite d’une étape (20 mars, 2 avril, 31 mai,..). Il peut être prudent de vous mettre un « rappel » dans votre agenda une semaine avant chaque échéance.

2 – Choisissez avec votre enfant une adresse électronique valide, à maintenir à jour jusqu’en septembre. Cela est très important.  Evitez d’utiliser  une adresse mail qui réceptionne de nombreux spams et n’est pas triée régulièrement.

3 – Préparez dès maintenant un dossier avec toutes les informations qui  seront demandées lors de la première connexion

    •  le relevé des notes anticipées du Bac
    •  le numéro d’INE/BEA (qui figure sur ce relevé)
    •  les bulletins scolaires de 1ère et ceux reçus pour la terminale : il faudra soit contrôler les informations (notes et appréciations par matière), soit les saisir si votre établissement ne les a pas remontées.

4 – Conseillez à votre enfant de formuler un grand nombre de choix : il est possible d’en exprimer 36 au total dont 12 par grande famille de formation.

Il est conseillé, comme le suggère APB, d’ordonner ses vœux dès leur enregistrement.

5 – Incitez le à diversifier ses candidatures. Même avec un très bon dossier, il ne faut jamais se limiter à des filières sélectives (CPGE, DUT, BTS, Ecoles de commerce et d’ingénieurs)

6 – N’oubliez pas de respecter les dates d’envoi des dossiers de candidature demandés par certains établissements, puis vérifiez sur le site APB dans la rubrique « candidatures » que votre dossier a  bien été pris en compte. Si ce n’est pas le cas, prenez rapidement contact avec l’établissement. Procédez de même pour les formations qui nécessitent de passer un concours ; assurez-vous d’avoir reçu la convocation avant la date des épreuves.

 7 – Phase importante : le classement des vœux : les établissements  pour  lesquels votre enfant postule n’ont pas connaissance de la hiérarchie du choix des élèves, alors pas d’autocensure. Il faut savoir que chaque fois qu’une proposition est faite, cela annule automatiquement tous les vœux de rang inférieur ; il ne faut donc pas qu’il mette dans ses premiers choix une filière non sélective  si cette formation ne correspond pas à son choix réel.

8 – Les premières réponses aux candidats pour la première phase d’admission arriveront à partir du 8 juin à 14 heures. Chaque élève reçoit au mieux une proposition par phase d’admission. Il peut apporter l’une de ces quatre réponses :

. Oui, définitif : aucune autre formation ne vous sera proposée

. Oui, mais : si lors de la phase suivante, une formation qu’il a mieux classée lui est proposée, il perd ses droits sur ce choix. Autrement, l’élève en garde le bénéfice, mais à chaque phase, cette réponse doit être confirmée

. Non, mais : votre enfant ne peut plus être admis dans la formation refusée et n’est pas certain d’avoir une autre proposition par la suite

. Démissionner : il renonce à tous ses voeux sur APB

Une  exception ! Les formations en apprentissage : possibilité de conserver la réponse « oui, mais » après la dernière phase d’APB.

 

Pour davantage de détails, vous pouvez aussi consulter le GUIDE PEEP APB 2017